Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ludovic Billard, convaincu par la vision de Biolait

Ludovic Billard, 64 hectares d'herbe en Côtes-d'Armor et président de Biolait.
© DR

En Gaec à deux dans les Côtes-d'Armor, avec 190 000 litres sur 64 hectares quasiment tout en herbe, et des volailles, Ludovic Billard a d’abord été convaincu par les systèmes très herbagers. Ne pouvant pas s'installer sur l'exploitation de son père, il a cherché une petite structure avec un parcellaire adapté. En 2003, il s’installe, augmente progressivement les surfaces en herbe et diminue celles en maïs jusque 5 hectares. « En 2009, la crise du lait a été l’élément déclencheur de mon passage en bio. À l'époque, seul Biolait pouvait me collecter en bio, et sa philosophie me convenait tout à fait », se souvient-il. Il a très vite participé au conseil d'administration. « Les convictions de Biolait sur le développement de la bio partout et pour tous les éleveurs, et la solidarité entre les adhérents, font notre différence. Biolait prône une meilleure répartition de l’élevage sur les territoires, pour une meilleure complémentarité culture et élevage, et des systèmes vertueux sur l’état des sols, l’environnement et la biodiversité. Tant que le lait d'un adhérent ne peut pas être valorisé en bio, il est quand même payé au prix bio », explique-t-il. Selon Biolait, les fermes bio doivent rester très autonomes et basées sur l'herbe, pour des raisons techniques et économiques. Aujourd'hui, les adhérents Biolait vont déjà plus loin que le cahier des charges européen, avec notamment des fermes 100% bio.

Les plus lus

Le Covid-19 profite-t-il aux produits biologiques ?
Les Marchés
Si les ventes de produits biologiques progressent en grandes surfaces et dans les magasins spécialisés, les opérateurs, et…
[Coronavirus Covid-19] La conversion en bio toujours possible durant le confinement
Fruits et légumes
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, l’Inao a interdit aux organismes certificateurs de se déplacer sur…
Quel usage pour les huiles essentielles en élevage bovin allaitant ?
Bovins Viande
L’aromathérapie est de plus en plus en vogue. Joannick Dorso, vétérinaire conseil et formateur chez Natur’élevage (groupe…
[Coronavirus Covid-19] La Coopérative Bio d’Île-de-France réoriente ses ventes vers le détail
Fruits et légumes
Avec la fermeture de la restauration collective, son premier débouché, la coopérative francilienne a renforcé ses liens avec la…
Le quinoa d’Anjou va se décliner en bio
Les Marchés
La filière quinoa d’Anjou s’attend à une progression de l’ordre de 35 % de ses ventes cette année. La récolte des 200…
Babybio renforce son offre de produits locaux
Les Marchés
La marque d’alimentation infantile biologique du groupe Vitagermine complète ses gammes et lance les premiers produits issus de…
Publicité