Aller au contenu principal
Font Size

Lilian Corre souhaite accélérer les conversions

Lilian Corre, directeur général de NaturéO.
© DR

Les supermarchés bio NaturéO, qui comptent aujourd’hui 60 magasins en France, profitent de l’essor du marché. « Le bio pèse plus de 8 milliards de chiffre d’affaires en France, c’est un secteur en dynamique constante depuis des années. Il a littéralement doublé en cinq ans ce qui traduit clairement une prise de conscience qui ne vient que de commencer, et qui est encore plus présente auprès des générations futures. La bio sera demain, nous l’espérons, un mode de consommation standard pour les ménages », explique Lilian Corre, directeur général. Créé en 2007, NaturéO génère un chiffre d’affaires de 132 millions d’euros, à +13% en 2018. Pour consolider son ascension, Lilan Corre estime qu’« il est clair qu’il faut accélérer fortement sur les conversions des terres françaises en bio ». Et pour mener à bien ses ambitions, NaturéO se doit de soutenir le marché et ses exploitants, « en favorisant les producteurs locaux bio dans nos magasins mais également en soutenant les agriculteurs qui s’engagent dans une conversion de leur sol en bio ». Et pour sécuriser les filières, l’enseigne travaille notamment avec sa marque de distributeur NaturéO lancée en 2017. « Nous souhaitons lancer plus de cent nouvelles références avant la fin de l’année 2019. »

Les plus lus

Magasin BIO
La filière bio parie sur une dynamique renforcée par la crise du Covid-19
La consommation de produits bio a connu un fort dynamisme lors de la crise du Covid-19. Comment expliquer cette croissance ? Est-…
Le lait bio face au Covid-19 : Quatre laiteries témoignent
Lait
Sodiaal, Lactalis, Agrial-Eurial et Danone témoignent des difficultés et des opportunités liées aux mesures de confinement pour…
Le sucre de betterave bio français connait des débuts prometteurs
Grandes Cultures
Que ce soit chez Tereos ou Cristal Union, le marché du sucre bio confirme son potentiel, avec des surfaces qui progressent…
Jardin Bio Etic cherche à se différencier
Les Marchés
La marque alimentaire de Léa Nature, anciennement Jardin Bio, poursuit sa stratégie RSE pour répondre à l’essor et à la…
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
La Famille Zouari en négociations exclusives pour reprendre Bio c’ Bon
Les Marchés
La Famille Zouari, qui a déjà récemment repris Picard Surgelés, vient d’entrer en négociations exclusives pour prendre une…
Publicité