Aller au contenu principal

Lilian Corre souhaite accélérer les conversions

Lilian Corre, directeur général de NaturéO.
© DR

Les supermarchés bio NaturéO, qui comptent aujourd’hui 60 magasins en France, profitent de l’essor du marché. « Le bio pèse plus de 8 milliards de chiffre d’affaires en France, c’est un secteur en dynamique constante depuis des années. Il a littéralement doublé en cinq ans ce qui traduit clairement une prise de conscience qui ne vient que de commencer, et qui est encore plus présente auprès des générations futures. La bio sera demain, nous l’espérons, un mode de consommation standard pour les ménages », explique Lilian Corre, directeur général. Créé en 2007, NaturéO génère un chiffre d’affaires de 132 millions d’euros, à +13% en 2018. Pour consolider son ascension, Lilan Corre estime qu’« il est clair qu’il faut accélérer fortement sur les conversions des terres françaises en bio ». Et pour mener à bien ses ambitions, NaturéO se doit de soutenir le marché et ses exploitants, « en favorisant les producteurs locaux bio dans nos magasins mais également en soutenant les agriculteurs qui s’engagent dans une conversion de leur sol en bio ». Et pour sécuriser les filières, l’enseigne travaille notamment avec sa marque de distributeur NaturéO lancée en 2017. « Nous souhaitons lancer plus de cent nouvelles références avant la fin de l’année 2019. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Adapter le budget de la PAC 2023 aux objectifs d’augmentation des surfaces bio
Il faut plus d’argent de la PAC pour l’agriculture biologique, c’est ce qu’ont défendu les intervenants du débat parlementaire…
L’Itab se mobilise pour l’affichage environnemental
L’Itab et ses partenaires scientifiques lancent un projet pour l’affichage environnemental. En théorie, le projet devrait être…
[PAC] Des élus lancent un appel à l'Etat pour soutenir la bio
Des élus de communes rurales, de grandes villes, de métropoles, parlementaires de l'Assemblée, du Sénat, du Parlement européen,…
La Fnab demande un troisième niveau d’éco-régime réservé à la bio
Le projet d’éco-régime prévu dans la déclinaison de la Pac au niveau de la France au travers du Plan stratégique national…
1300 tonnes de pommes de terre bio à écouler en Belgique
La crise sanitaire a fait considérablement baisser les achats de pommes de terre bio en Belgique. Conséquence : en Wallonie, les…
Un rallye pour la transmission de fermes bio dans l’Orne
En Normandie, seulement 35 % des producteurs bio de plus de 55 ans ont commencé des démarches de transmission. Dans la région,…
Publicité