Aller au contenu principal
Font Size

Gilles Perole pionnier de la restauration scolaire 100% bio

Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux, commune exemplaire du programme national pour l’alimentation.
© DR

"Le festival du livre nous a amené à nous ouvrir sur le monde", explique Gilles Perole, adjoint au maire de la ville de Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes. "Le projet de bio a débuté en 1998 avec la vache folle, on a introduit du bœuf bio dans la restauration scolaire et puis en 2008, lors du Grenelle de l’environnement, on s’est dit pourquoi ne pas passer à 100% de bio, en prenant en compte les aspects environnement et santé. Aujourd’hui, je partage beaucoup l’expérience de Mouans-Sartoux. J’étais mi-mars au Portugal dans le cadre du projet européen Biocanteens. Mouans-Sartoux a aussi été retenu parmi les dispositifs exemplaires dit 'd’essaimage' du programme national pour l’alimentation. J’étais enseignant, aujourd’hui je suis élu à 100% et tous ces projets m’occupent à 250% ! Je suis aussi président d’Un plus bio, qui réunit plus de 250 collectivités adhérentes. On arrive à faire bouger les lignes, c’est enthousiasmant ! Pour l’évolution du marché du bio, la plus mauvaise nouvelle cette année pour moi c’est quand Carrefour a annoncé qu’il voulait être le premier diffuseur du bio, ce n’est pas un modèle économique vertueux. Je regarde cela avec une certaine inquiétude. »

Les plus lus

Magasin BIO
La filière bio parie sur une dynamique renforcée par la crise du Covid-19
La consommation de produits bio a connu un fort dynamisme lors de la crise du Covid-19. Comment expliquer cette croissance ? Est-…
Le lait bio face au Covid-19 : Quatre laiteries témoignent
Lait
Sodiaal, Lactalis, Agrial-Eurial et Danone témoignent des difficultés et des opportunités liées aux mesures de confinement pour…
Le sucre de betterave bio français connait des débuts prometteurs
Grandes Cultures
Que ce soit chez Tereos ou Cristal Union, le marché du sucre bio confirme son potentiel, avec des surfaces qui progressent…
La Famille Zouari en négociations exclusives pour reprendre Bio c’ Bon
Les Marchés
La Famille Zouari, qui a déjà récemment repris Picard Surgelés, vient d’entrer en négociations exclusives pour prendre une…
Jardin Bio Etic cherche à se différencier
Les Marchés
La marque alimentaire de Léa Nature, anciennement Jardin Bio, poursuit sa stratégie RSE pour répondre à l’essor et à la…
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
Publicité