Aller au contenu principal

Gilles Perole pionnier de la restauration scolaire 100% bio

Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux, commune exemplaire du programme national pour l’alimentation.
© DR

"Le festival du livre nous a amené à nous ouvrir sur le monde", explique Gilles Perole, adjoint au maire de la ville de Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes. "Le projet de bio a débuté en 1998 avec la vache folle, on a introduit du bœuf bio dans la restauration scolaire et puis en 2008, lors du Grenelle de l’environnement, on s’est dit pourquoi ne pas passer à 100% de bio, en prenant en compte les aspects environnement et santé. Aujourd’hui, je partage beaucoup l’expérience de Mouans-Sartoux. J’étais mi-mars au Portugal dans le cadre du projet européen Biocanteens. Mouans-Sartoux a aussi été retenu parmi les dispositifs exemplaires dit 'd’essaimage' du programme national pour l’alimentation. J’étais enseignant, aujourd’hui je suis élu à 100% et tous ces projets m’occupent à 250% ! Je suis aussi président d’Un plus bio, qui réunit plus de 250 collectivités adhérentes. On arrive à faire bouger les lignes, c’est enthousiasmant ! Pour l’évolution du marché du bio, la plus mauvaise nouvelle cette année pour moi c’est quand Carrefour a annoncé qu’il voulait être le premier diffuseur du bio, ce n’est pas un modèle économique vertueux. Je regarde cela avec une certaine inquiétude. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Farmerwashing
Des faux agriculteurs sur les emballages : l'art du farmerwashing en bio
Des marques « trichent » sur leur image bio en mettant en avant des photos de prétendus agriculteurs sur leurs emballages, a…
Agriculture bio : l’Inrae prépare le changement d’échelle
La bio peut-elle devenir majoritaire en 2030 ? C’est une question que se pose l’Inrae. L’Institut de recherche mène actuellement…
Bio : La Commission européenne autorisée à rouvrir des négociations d’accords commerciaux avec certains pays tiers
Les Marches
Le Conseil de l’Union européenne a donné son accord à la Commission pour ouvrir des négociations avec un certain nombre de pays…
Stockage de l’eau : le parcours du combattant pour créer des bassines
Portail Reussir
Afin de permettre aux agriculteurs de faire face au changement climatique, le Varenne de l’eau lancé par Emmanuel Macron veut…
Désherbage : « Nous réglons spécifiquement la herse étrille pour chaque parcelle »
Grandes Cultures
Alexandre Baudry, agriculteur à Vaudescincourt (Marne), met un soin particulier à adapter la vitesse d'avancement et le degré d'…
Treffler - La herse étrille TS peaufinée
Machinisme
Le spécialiste du désherbage mécanique Treffler apporte quelques améliorations à sa célèbre herse étrille TS.
Publicité