Aller au contenu principal

Jean-Luc Petit, un technicien aux petits soins

Jean-Luc Petit est consultant en agriculture biologique et biodynamique.
© DR

Jean-Luc Petit est un pionnier de l’arboriculture bio. Installé à Barcillonnette, dans les Hautes-Alpes, sur une exploitation fruitière conduite en agriculture biologique dès les années 80 puis biodynamique, il a assuré sa viabilité jusqu’en 2000, avant de céder ses vergers à de jeunes arboriculteurs. « La bio se réveille enfin. Je me bats depuis quarante ans pour arrêter les produits chimiques et montrer que l’on peut faire autrement en vivant de cette agriculture », témoigne-t-il. Un des premiers président du Grab en Provence, Jean-Luc Petit s’est aussi impliqué dans le développement de la bio en France et au-delà, en intervenant à de multiples reprises en tant que conseiller et formateur avec le centre de formation Le chant des arbres et même en tant qu'éditeur en créant Arbo bio infos. « En allant prêcher, j’ai aussi compris que c’est l’exemple qui compte le plus pour intéresser à la bio », relève-t-il, heureux de constater que nombreux de ses voisins sont devenus arboriculteurs bio. « Il ne faut pas être un doux rêveur mais plutôt un très bon technicien », précise-t-il. « La bio ce n’est pas le zéro traitement, on aimerait… mais c'est plutôt un métier d’observation lié à la maîtrise technique et une question de sensibilité. On soigne un verger comme on soigne une bête en élevage », assure-t-il.

Les plus lus

La nouvelle législation sur l'agriculture biologique reportée au 1er janvier 2022
Initialement programmée pour le 1er janvier 2021, l’entrée en vigueur de la nouvelle législation sur l'agriculture biologique a…
Bières : boom de l’artisanat et du local en bio
Le marché de la bière bio explose, avec un taux de progression estimé à +24 % en 2019 par l’Agence bio. Ralenti par la crise…
Offre limitée en céréales bio, une menace pour la dynamique de la demande ?
Avec la croissance de la consommation en produits bio se pose la question de l’offre. En céréales bio, ça tient… pour le moment,…
Carrefour signe six nouvelles filières bios françaises
Les Marchés
Hier, sur le salon Natexpo à Lyon, le groupe Carrefour a signé trois accords de partenariat avec six coopératives françaises (…
« L’agriculture bio s’organise partout en France »
Les Marchés
Tirée par la consommation, la production française en agriculture biologique progresse dans toutes les filières. Elle représente …
Le critère biologique des produits ne suffit plus
Les Marchés
Avec la crise sanitaire, la transformation des habitudes de consommation s’accélère, marquée par un fort développement du…
Publicité