Aller au contenu principal

Jean-Jacques Le Bris, un pionnier du légume bio breton

Jean-Jacques Le Bris est producteur de légumes bio et premier président de la commission bio du Cerafel.
© F. Jourdain

En Bretagne, la structuration de la filière du légume bio au sein du Cerafel doit beaucoup à Jean-Jacques Le Bris. Le Cerafel, association bretonne des organisations de producteurs de la Sica Saint-Pol, de l'Union des coopératives de Paimpol et de Tréguier (UCPT) et de Terres de Saint-Malo, regroupe une centaine de producteurs pour près de 20 000 tonnes de légumes vendus sous marque Prince de Bretagne Bio. Producteur de légumes à Pleumeur-Gautier dans les Côtes-d’Armor, Jean-Jacques Le Bris est parmi les premiers conventionnels de l'organisation à basculer dans le référentiel AB en 1997, à une époque où la multiplication des crises alimentaires (vache folle, poulet à la dioxine) inquiète de plus en plus les consommateurs. « C’était pour moi une démarche de progrès », dit-il. Avec lui, une dizaine de légumiers conventionnels se convertissent et convainquent Alexis Gourvennec, président emblématique du Cerafel et de la Sica, de constituer une commission dédiée. Jean-Jacques Le Bris prend la présidence de la commission bio de l’UCPT, puis de la commission bio du Cerafel. Il va conserver ce dernier mandat jusqu’à l’année dernière. Sa plus grande fierté ? « Voir que le modèle économique mis en place (stations de conditionnement agréées, emballages pour les légumes bios, certification Globalgap pour l’ensemble des exploitations, etc.) était le bon », dit-il. De son exploitation de 73 hectares qu’il conduit avec sa femme et son fils, Jean-Jacques Le Bris, 58 ans aujourd’hui, rappelle qu’en bio, « rien n’est jamais gagné, il y a toujours des impasses techniques à surmonter ». Mais il est persuadé que par l’échange d’informations techniques et le travail de la station expérimentale Terre d’Essais, la filière continuera d’avancer. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

herbicide
12 préfets saisis en urgence par les filières bio pour interdire le prosulfocarbe
Alors que les désherbages chimiques d’automne sur les céréales ont commencé, la Fnab, Forébio et Générations futures viennent de…
Naissance de La Maison de la Bio
La Maison de la Bio est une nouvelle structure qui réunit les acteurs de la filière bio. Au travers des différentes organisations…
Preview image for the video "Cizeron Bio".
Alimentation animale : Cizeron bio fournisseur officiel du Sommet de l’élevage 2021
Rencontre dans les allées du Sommet de l’élevage 2021 avec Cizeron bio, fournisseur officiel d’aliments bio du salon.
Preview image for the video "Capillum".
[Video] Du paillage à base de cheveux pour l’agriculture biologique
La start-up Capillum propose une alternative au paillage plastique à partir des cheveux provenant de 2000 salons de coiffure.
Moins d’ingrédients ultra-transformés du côté du bio selon une nouvelle étude Siga
Les Marches
Il y aurait des marqueurs d’ultra-transformation dans 53% des produits biologiques contre 74% pour les produits conventionnels…
Preview image for the video "Poulain SIA".
Jean-Luc Poulain dément les rumeurs sur le salon de l’agriculture 2022
Portail Reussir
Le président du Ceneca, organisateur du salon international de l’agriculture, l’assure : l’édition 2022 aura bien lien. Et…
Publicité