Aller au contenu principal

Jean-Jacques Le Bris, un pionnier du légume bio breton

Jean-Jacques Le Bris est producteur de légumes bio et premier président de la commission bio du Cerafel.
© F. Jourdain

En Bretagne, la structuration de la filière du légume bio au sein du Cerafel doit beaucoup à Jean-Jacques Le Bris. Le Cerafel, association bretonne des organisations de producteurs de la Sica Saint-Pol, de l'Union des coopératives de Paimpol et de Tréguier (UCPT) et de Terres de Saint-Malo, regroupe une centaine de producteurs pour près de 20 000 tonnes de légumes vendus sous marque Prince de Bretagne Bio. Producteur de légumes à Pleumeur-Gautier dans les Côtes-d’Armor, Jean-Jacques Le Bris est parmi les premiers conventionnels de l'organisation à basculer dans le référentiel AB en 1997, à une époque où la multiplication des crises alimentaires (vache folle, poulet à la dioxine) inquiète de plus en plus les consommateurs. « C’était pour moi une démarche de progrès », dit-il. Avec lui, une dizaine de légumiers conventionnels se convertissent et convainquent Alexis Gourvennec, président emblématique du Cerafel et de la Sica, de constituer une commission dédiée. Jean-Jacques Le Bris prend la présidence de la commission bio de l’UCPT, puis de la commission bio du Cerafel. Il va conserver ce dernier mandat jusqu’à l’année dernière. Sa plus grande fierté ? « Voir que le modèle économique mis en place (stations de conditionnement agréées, emballages pour les légumes bios, certification Globalgap pour l’ensemble des exploitations, etc.) était le bon », dit-il. De son exploitation de 73 hectares qu’il conduit avec sa femme et son fils, Jean-Jacques Le Bris, 58 ans aujourd’hui, rappelle qu’en bio, « rien n’est jamais gagné, il y a toujours des impasses techniques à surmonter ». Mais il est persuadé que par l’échange d’informations techniques et le travail de la station expérimentale Terre d’Essais, la filière continuera d’avancer. 

Les plus lus

La nouvelle législation sur l'agriculture biologique reportée au 1er janvier 2022
Initialement programmée pour le 1er janvier 2021, l’entrée en vigueur de la nouvelle législation sur l'agriculture biologique a…
Bières : boom de l’artisanat et du local en bio
Le marché de la bière bio explose, avec un taux de progression estimé à +24 % en 2019 par l’Agence bio. Ralenti par la crise…
Offre limitée en céréales bio, une menace pour la dynamique de la demande ?
Avec la croissance de la consommation en produits bio se pose la question de l’offre. En céréales bio, ça tient… pour le moment,…
Carrefour signe six nouvelles filières bios françaises
Les Marchés
Hier, sur le salon Natexpo à Lyon, le groupe Carrefour a signé trois accords de partenariat avec six coopératives françaises (…
« L’agriculture bio s’organise partout en France »
Les Marchés
Tirée par la consommation, la production française en agriculture biologique progresse dans toutes les filières. Elle représente …
Le critère biologique des produits ne suffit plus
Les Marchés
Avec la crise sanitaire, la transformation des habitudes de consommation s’accélère, marquée par un fort développement du…
Publicité