Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Eleveuse de 750 brebis à Saint-Léons, Aveyron
Sylvie Combernoux « produit du lait bio pour Le Petit Basque »

Sylvie Combernoux, productrice de lait de brebis biologique en Gaec avec sa mère à Saint-Léons dans l'Aveyron.
© D. Hardy

« Je livre du lait bio au Petit Basque depuis juin 2016. Mon litre de lait bio est payé 1,34 euro en moyenne. Avec des agnelages fin octobre, je commence à traire mes 750 brebis début décembre et j’essaie de me tenir au calendrier prévisionnel de production. C’est normal de rémunérer davantage le lait bio car cela coûte plus. Les intrants sont environ deux fois plus chers et nos rendements de céréales sont passés de 70 à 35 quintaux par hectare. En Gaec avec ma mère, nous avons dû nous remettre en cause sur beaucoup de techniques. Par exemple, on a remplacé les inséminations par des béliers génomiques achetés 550 euros par tête. En bio, il faut être encore plus technique qu’en conventionnel. Par exemple, je me sers beaucoup des résultats du contrôle laitier ou des analyses des fourrages. Je suis aussi accompagnée par les instances régionales ou la chambre d’agriculture. C’est stimulant de s’approprier un nouveau métier. J’apprécie aussi la proximité que l’on peut avoir avec Le Petit Basque et la responsable qualité de l’usine. »

Les plus lus

Le Covid-19 profite-t-il aux produits biologiques ?
Les Marchés
Si les ventes de produits biologiques progressent en grandes surfaces et dans les magasins spécialisés, les opérateurs, et…
[Coronavirus Covid-19] La conversion en bio toujours possible durant le confinement
Fruits et légumes
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, l’Inao a interdit aux organismes certificateurs de se déplacer sur…
Quel usage pour les huiles essentielles en élevage bovin allaitant ?
Bovins Viande
L’aromathérapie est de plus en plus en vogue. Joannick Dorso, vétérinaire conseil et formateur chez Natur’élevage (groupe…
[Coronavirus Covid-19] La Coopérative Bio d’Île-de-France réoriente ses ventes vers le détail
Fruits et légumes
Avec la fermeture de la restauration collective, son premier débouché, la coopérative francilienne a renforcé ses liens avec la…
Le quinoa d’Anjou va se décliner en bio
Les Marchés
La filière quinoa d’Anjou s’attend à une progression de l’ordre de 35 % de ses ventes cette année. La récolte des 200…
Babybio renforce son offre de produits locaux
Les Marchés
La marque d’alimentation infantile biologique du groupe Vitagermine complète ses gammes et lance les premiers produits issus de…
Publicité