Aller au contenu principal

Jacques Secque, " le marginal de l'époque "

Jacques Secque, co-président d'Unébio qui compte 2700 éleveurs adhérents sur toute la France.
© DR

Aujourd’hui co-président de la société Unébio, Jacques Secque s’est installé en conventionnel en 1984, mais s'est très vite réorienté vers l’élevage bovin biologique. « J’ai suivi une formation où on ne parlait pas de bio, mais où nous étions abreuvés de pesticides. À l’époque, nous les manipulions sans protections, sans se poser de questions… Ce que je faisais ne me plaisait pas », raconte-t-il. Après avoir suivi l’une des premières formations en bio, il a obtenu sa première certification bio en 1985. Il s’est rattaché au groupement d’agriculteurs bio du Limousin (Gablim), et a participé à « la création des premiers débouchés de viande bio. Ce n’était pas facile à l’époque, nous étions considérés comme des marginaux par la profession et les instances administratives », explique Jacques Secque. Au fil des rencontres, il participe à la création du groupement d'éleveurs bio Unébio en 2004. Aujourd’hui, la société compte 2 700 éleveurs adhérents sur toute la France, a des partenariats avec les abattoirs Puigrenier et Elivia notamment, et permet la production de 27 000 bovins, 17 000 porcs, 15 000 ovins, 3 000 veaux et 67 000 volailles par an.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Retrouvez les prix de vos coops et négoces sur Perfarmer !
Portail Reussir
La volatilité des marchés agricoles constitue le risque financier le plus important sur une ferme. C’est pourquoi plus de 18 000…
Léa Nature structure des filières pour préserver la production
Les Marches
Outre la moutarde, les produits énergivores tels que les légumes surgelés et les produits à base de concentré comme les tomates…
Einböck – Les grandes houes rotatives Rotarystar moins encombrantes sur la route
Machinisme
Le constructeur autrichien Einböck a revu le châssis de ses houes rotatives portées Rotarystar 900 et 1200, afin qu’elles…
Sarrasin bio : dans la Creuse, la filière s'équipe pour le circuit court
Les Marches
Dans la Creuse, une filière de sarrasin bio se structure sur le plateau de Millevaches autour d’une dizaine de producteurs. Le…
Inflation, baisse de la consommation bio : chez Vitafrais, l’heure est à la "gestion fine"
Les Marches
Entre inflation et commande réduite, le modèle économique du grossiste Vitafrais est mis sous pression.
La meilleure région biologique d’Europe est française
Les Marches
Le Comité européen des régions a décerné le prix de la meilleure région biologique à l'Occitanie, pour son excellence dans la…
Publicité