Aller au contenu principal

Christophe Richardot, le nouveau PDG de Decollogne

Christophe Richardot, président directeur général de Decollogne.
© DR

Christophe Richardot a pris la fonction de PDG de Decollogne en succédant à Pierre Guez à la direction générale du groupe Dijon Céréales. La coopérative bourguignonne s’était alliée en 1998 à Moulins Decollogne, meunier familial seine-et-marnais, et l’avait doté en 2011 du nouveau moulin d’Aiserey (Côte-d’Or), spécialisé en farine biologique. Construit dans une ancienne sucrerie, ce moulin en forme de cône renversé est le symbole d’une filière biologique construite dans le cadre coopératif. Il développe une capacité d’écrasement de 25 000 tonnes sur meules de pierre et cylindres, au profit des artisans boulangers ou de clients industriels. 

« Decollogne est au cœur d’un projet de développement important de l’agriculture biologique sur notre territoire agricole de Bourgogne Franche-Comté, en lien étroit avec la coopération agricole régionale », fait savoir Christophe Richardot. Le DG de Dijon Céréales dirige aussi la récente Alliance BFC créée entre trois coopératives (Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise), qui souhaite ouvrir des pistes de diversification pour les exploitations agricoles, parmi lesquelles figure le développement de l’AB. Decollogne s’inscrit selon lui « au sein d’un écosystème AB » en lien notamment avec la plateforme agro-environnementale Artemis qui a mis en place 3 plateformes d’essais dédiées au bio.

Les plus lus

[Débat] La viande bio émet-elle moins de carbone que la viande conventionnelle ?
Des chercheurs allemands ont calculé le coût carbone de certaines catégories de produits carnés, laitiers et végétaux. Le bio n'…
Le bio est plus cher : Belledonne le revendique et l'explique
Avec plus de 200 références vendues en magasin bio, l’entreprise Belledonne est un acteur engagé dans la filière française. L’…
[Edito] Réussir Bio, votre nouveau média digital 100% bio
Les filières biologiques sont en pleine croissance. Le changement d'échelle est une réalité et implique de nombreux…
Le Synabio regrette le lancement d’un Eco-score au milieu d’une expérimentation publique
Alors qu’un collectif de 10 acteurs de l’alimentation a officiellement lancé leur Eco-score le 7 janvier dernier, le Synabio…
La Fnab veut un engagement de l’Etat français vers la bio
« Arrêtons de parler de la transition, faisons-là ! », c’est ce que demande la Fédération nationale d’agriculture biologique. La…
Rétrospective 2020 : Les 10 articles bio qu’il ne fallait pas manquer
Que vous les ayez déjà lu ou que vous les découvriez maintenant, voici les 10 sujets sur les filières agricoles et…
Publicité