Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Christophe Richardot, le nouveau PDG de Decollogne

Christophe Richardot, président directeur général de Decollogne.
© DR

Christophe Richardot a pris la fonction de PDG de Decollogne en succédant à Pierre Guez à la direction générale du groupe Dijon Céréales. La coopérative bourguignonne s’était alliée en 1998 à Moulins Decollogne, meunier familial seine-et-marnais, et l’avait doté en 2011 du nouveau moulin d’Aiserey (Côte-d’Or), spécialisé en farine biologique. Construit dans une ancienne sucrerie, ce moulin en forme de cône renversé est le symbole d’une filière biologique construite dans le cadre coopératif. Il développe une capacité d’écrasement de 25 000 tonnes sur meules de pierre et cylindres, au profit des artisans boulangers ou de clients industriels. 

« Decollogne est au cœur d’un projet de développement important de l’agriculture biologique sur notre territoire agricole de Bourgogne Franche-Comté, en lien étroit avec la coopération agricole régionale », fait savoir Christophe Richardot. Le DG de Dijon Céréales dirige aussi la récente Alliance BFC créée entre trois coopératives (Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise), qui souhaite ouvrir des pistes de diversification pour les exploitations agricoles, parmi lesquelles figure le développement de l’AB. Decollogne s’inscrit selon lui « au sein d’un écosystème AB » en lien notamment avec la plateforme agro-environnementale Artemis qui a mis en place 3 plateformes d’essais dédiées au bio.

Les plus lus

Pommes bio : développer un marché prometteur sans « perdre son âme »
Fruits et légumes
Restauration collective, GMS : le marché de la pomme bio se développe. Mais pour faire face à la demande, une plus grande…
Poules de réforme : un marché en statu quo
Les Marchés
Statu quo sur le marché des poules de batterie la semaine dernière. Si les opérateurs français se plaignaient des containers…
Des chèvres au milieu du gruyère
La chèvre
Christine et Simon ont repris la ferme de leur père et grand-père. Les 130 chèvres bio pâturent les vertes prairies de la Gruyère…
Asperge bio : les producteurs échangent sur leurs pratiques
Fruits et légumes
L’asperge bio regroupe les membres de son association autour des préoccupations techniques comme l’enherbement, la lutte contre…
En lait bio, des revenus qui vont du simple au triple
Lait
Une étude des Cerfrance d’Auvergne-Rhône-Alpes montre de grandes disparités de performance économique au sein des exploitations…
La Fnab lance son label Bio.Français.Equitable
Fruits et légumes
La Fnab a lancé son propre label. Premier à l’utiliser : le distributeur de surgelés Picard avec une gamme de légumes made in Sud…
Publicité