Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Christophe Richardot, le nouveau PDG de Decollogne

Christophe Richardot, président directeur général de Decollogne.
© DR

Christophe Richardot a pris la fonction de PDG de Decollogne en succédant à Pierre Guez à la direction générale du groupe Dijon Céréales. La coopérative bourguignonne s’était alliée en 1998 à Moulins Decollogne, meunier familial seine-et-marnais, et l’avait doté en 2011 du nouveau moulin d’Aiserey (Côte-d’Or), spécialisé en farine biologique. Construit dans une ancienne sucrerie, ce moulin en forme de cône renversé est le symbole d’une filière biologique construite dans le cadre coopératif. Il développe une capacité d’écrasement de 25 000 tonnes sur meules de pierre et cylindres, au profit des artisans boulangers ou de clients industriels. 

« Decollogne est au cœur d’un projet de développement important de l’agriculture biologique sur notre territoire agricole de Bourgogne Franche-Comté, en lien étroit avec la coopération agricole régionale », fait savoir Christophe Richardot. Le DG de Dijon Céréales dirige aussi la récente Alliance BFC créée entre trois coopératives (Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise), qui souhaite ouvrir des pistes de diversification pour les exploitations agricoles, parmi lesquelles figure le développement de l’AB. Decollogne s’inscrit selon lui « au sein d’un écosystème AB » en lien notamment avec la plateforme agro-environnementale Artemis qui a mis en place 3 plateformes d’essais dédiées au bio.

Les plus lus

Horsch - Les couverts végétaux détruits avec le Cultro TC
Machinisme
Le Cultro TC, le rouleau Faca de Horsch, est disponible en 3 et 12 mètres d’envergure.
Carré – Une houe rotative à réglage hydraulique de la pression au sol
Machinisme
La houe rotative Rotanet Control de Carré bénéficie d’un montage des roues par éléments équipées de vérins hydrauliques pour…
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Vigne
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
À la recherche du lait bio
La chèvre
Le nombre d’éleveurs biologiques ne cesse de croître et, aujourd’hui, 9 % des chèvres sont bio. Une centaine de livreurs…
Moins de lait chez les éleveurs caprins bio mais une génétique similaire
La chèvre
La productivité par animal dans les élevages bio est en moyenne moins élevée qu’en conventionnel. C’est surtout lié à la conduite…
Les principaux points du cahier des charges bio pour l’élevage caprin
La chèvre
Général Les conditions de logements sont de 1,5 m² minimum par tête et une aire d’exercice de 2,5 m² par tête. L’élevage hors…
Publicité