Aller au contenu principal

Christophe Audouin, à la tête d'une marque leader de l'ultra-frais bio

Christophe Audouin, directeur général de la société Les Prés Rient Bio (marque Les 2 Vaches et Faire Bien).
© DR

Depuis cinq ans, Christophe Audouin est à la tête de la marque Les 2 Vaches, filiale du groupe Danone. S’il n’a pas été à l’initiative de la création de la marque, il en a été le directeur commercial depuis 2008 avant d’en prendre la direction et d’en être désormais un acteur majeur de son développement. Partie d’une page blanche, la marque revendiquait au début de l’année 2019 une place de leader au rayon ultra-frais biologique (tout lait confondu) de la grande distribution. « Nous sommes partis d’absolument rien, avec une ambition qui n’était pas fixée à l’époque, hormis l’idée de faire autrement. La marque Les 2 Vaches était un peu conçue comme un incubateur à nouvelles idées autant au niveau des relations avec l’amont, que dans le marketing. Pendant deux ou trois ans, nous avons galéré et puis cela a décollé », se souvient-il pour Réussir Bio. Depuis son arrivée, le marché a grandi et le regard des acteurs sur le bio a changé. « Avant, le marché du bio était celui des experts, il est désormais devenu un marché presque de masse. L’ultra-frais bio en GMS représente plus de 250 millions d’euros », indique-t-il ; on pourrait imaginer que le bio devienne la nouvelle normalité. » Face aux nouveaux acteurs conventionnels qui se lancent sur ce segment, il considère que les spécialistes doivent aller un peu plus loin dans leur réflexion pour apporter un véritable changement dans le modèle agroalimentaire, pour aller vers plus « d’équité ». « La relation avec l’amont et le consommateur fait partie des choses à réinventer, en investissant notamment moins dans la communication, pour mettre ce budget libéré dans les filières », explique-t-il.

Les plus lus

[Débat] La viande bio émet-elle moins de carbone que la viande conventionnelle ?
Des chercheurs allemands ont calculé le coût carbone de certaines catégories de produits carnés, laitiers et végétaux. Le bio n'…
Le bio est plus cher : Belledonne le revendique et l'explique
Avec plus de 200 références vendues en magasin bio, l’entreprise Belledonne est un acteur engagé dans la filière française. L’…
[Edito] Réussir Bio, votre nouveau média digital 100% bio
Les filières biologiques sont en pleine croissance. Le changement d'échelle est une réalité et implique de nombreux…
[Lait bio] Les Prés rient bio cherchent à recruter de nouveaux éleveurs laitiers
Crise sanitaire oblige, c’est en petit comité que l’Agence Bio a organisé son rendez-vous 2021. La première Matinale Bio a été…
Le Synabio regrette le lancement d’un Eco-score au milieu d’une expérimentation publique
Alors qu’un collectif de 10 acteurs de l’alimentation a officiellement lancé leur Eco-score le 7 janvier dernier, le Synabio…
La Fnab veut un engagement de l’Etat français vers la bio
« Arrêtons de parler de la transition, faisons-là ! », c’est ce que demande la Fédération nationale d’agriculture biologique. La…
Publicité