Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bio en vue pour le Prince de Bretagne

Saint-Pol de Léon et ses artichauts.
© Marie-Annick Carré

Le vent du bio souffle sur la Sica Saint-Pol, portée par sa marque de légumes Prince de Bretagne.

« Le premier minerai à protéger dès à présent, en priorité, est bien le paysan, sans qui nombre d’emplois et de perspectives disparaîtront définitivement. » Ces propos sont ceux de Jean-François Jacob, président de la Sica – comme société d’intérêt collectif agricole - de Saint-Pol de Léon. A l’occasion de l’assemblée générale de la coopérative du Finistère, le 18 mars, le discours a pris des airs d’appel aux candidats à la présidentielle. « Protégez-nous d’une fiscalité inadaptée, de l’excès de formalisme administratif, de la dérive d’écart de compétitivité avec nos concurrents mondiaux », a lancé le capitaine du premier groupement de producteurs de légumes français.

Cette demande intervient après une année 2016 aux conditions climatiques « atypiques » et une consommation ralentie qui a rendu le marché des légumes difficile. Dans ce contexte, l’entreprise a maintenu le cap avec un chiffre d’affaires en hausse de 0,85 % par rapport à 2015. Le CA global, comprenant également l’activité horticulture, est de 202 millions d’euros. Les légumes progressent de 1 % pour atteindre 167 M€, dont 4,6 M€ en bio. Une proportion encore modeste mais la voilure augmente rapidement : + 30 % en 2016. Le Prince de Bretagne avance dans le sens du vent.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité