Aller au contenu principal

Quelles ambitions pour Bienvenue à la ferme en 2023 ?

Les élus agriculteurs et les conseillers régionaux du réseau Bienvenue à la ferme se sont réunis à Paris le 15 novembre pour faire le point et établir les axes de développement futur.

développement
© Bienvenue à la ferme

Le grand observatoire mené à l’été 2022 par Kantar auprès du réseau montre que 58 % des adhérents Bienvenue à la ferme le sont pour leurs activités en circuit court, 24 % en agritourisme et 18 % pour les deux. Pour le moment cinq magasins sont ouverts dans l’Ouest de la France approvisionnés par 385 producteurs locaux. « Nous devrions ouvrir une douzaine de magasins supplémentaires en 2023 », prévoit Patricia Sijilmassi, directrice de la société. « Certains magasins seront des créations, d’autres représenteront des reconversions de magasins existants », détaille-t-elle. Deux ouverture auront lieu à Cahors et Clermont-Ferrand au premier trimestre.
 

Un objectif de 12 000 adhérents en 2025

Par ailleurs, 43 projets sont suivis par Fermes and Co, le réseau de magasins en circuit court des chambres d’agriculture. Dès le lancement en octobre 2021, une cible avait été fixée pour 2026 : atteindre 100 magasins au total. « L’objectif est de se développer partout », annonce Jean-Marie Lenfant, en charge du dossier au sein de Chambres d’agriculture France. Cette ambition s’inscrit plus largement dans celle du réseau Bienvenue à la ferme, qui vise 12 000 adhérents en 2025, contre 8 000 actuellement.

Un déploiement de containers est prévu en 2023 pour faciliter la tâche des membres du réseau. Ils seront mis à disposition des producteurs ou collectifs de producteurs comme un outil clé en main sous la marque Bienvenue à la ferme pour la commercialisation de leurs produits locaux.

Selon l’enquête menée près du réseau, 30 % des producteurs adhérents possèderaient la certification agriculture biologique, et 58 % au total bénéficieraient d’un signe de qualité (AOC/AOP/IGP). La vente de produits et le tourisme généreraient chez les adhérents 1 M€ de chiffre d’affaires annuel. En moyenne, 47 % du chiffre d’affaires total de l’exploitation est généré par les activités Bienvenue à la ferme et pour 29 % des adhérents, plus de 75 % du chiffre d’affaires total est réalisé par les activités Bienvenue à la ferme. Le réseau serait  « en discussion » avec le ministère du Tourisme pour aider au développement de l’accueil, notamment pour faciliter la construction d’infrastructures d’hébergement.
 

Développer les Marchés de producteurs de pays

L’accompagnement à la mise en place des Marchés des producteurs de pays est un autre axe de travail du réseau qui souhaite lancer une nouvelle dynamique à travers une identité visuelle renouvelée, le développement de concepts s’adaptant aux attentes des consommateurs et des collectivités, l’outillages des conseillers accompagnant ces marchés. Ces marchés représentent en moyenne, par an, 350 lieux pour 2100 dates et 2000 producteurs. Si le nombre de marchés sur l’année s’est stabilisé post-Covid, le réseau constate néanmoins un fort impact sur le chiffre d’affaires en 2022. La baisse atteint 30 % dans les trois principales régions où la marque est implantée (Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Provence Alpes Côtes d’Azur). Les phénomènes météorologiques extrêmes (canicule, incendies) et l’inflation en sont majoritairement à l’origine selon le réseau.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Publicité