Aller au contenu principal

Besoin de douceur ? Du côté d'Avranches, laine du terroir… espoir

© Lætitia Brémont – L’Eure agricole

Un habitant d’Avranches est un Avranchinais … ou un Avranchin, qui est aussi le nom de cette petite région de la Manche normande. Mais saviez-vous qu’il existe un mouton de l’Avranchin qui ne demande qu’à être connu ? Pour valoriser la laine produite par ces nobles bêtes de race locale, l’association du mouton de l’Avranchin porte un projet de marque collective. Le collectif a même pour ambition de réconcilier Normands et Bretons puisqu’il devrait rassembler sous sa bannière des bergers du Nord Cotentin, du Centre Manche, du  Calvados, de l’Orne, mais aussi de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor.

L’idée est de diminuer l’exportation des tontes et de favoriser l’artisanat local. Des créateurs, stylistes et entrepreneurs indépendants de la région s’intéressent à la question pour la commercialisation d’articles 100 % pure laine.

La  future « Compagnie lainière de l’Ouest » pourrait être une coopérative qui démarrerait son activité sans salariés, sur le principe d’une prestation journalière rétribuée aux éleveurs qui s’impliquent dans cette initiative. Le concept est là : promotion d’un produit naturel à l’esthétique inspirée de notre terroir. Reste à passer à l’action.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité