Aller au contenu principal

Bas-carbone - CarbonConnect à Lille le 5 mai pour connecter entreprises et agriculteurs

Transformer notre agriculture est une solution efficace pour lutter à court terme contre le changement climatique. C’est sur cette conviction que repose l’idée de CarbonConnect, forum de la contribution carbone dans l’agriculture.

CarbonConnect a pour objectif de mettre en relation, au niveau territorial, les entreprises qui adoptent une stratégie de contribution bas-carbone et les agriculteurs engagés dans une transition agroécologique.
© Christian Gloria

Le premier forum CarbonConnect aura lieu le 5 mai de 14 h à 19 h au Village by CA Nord de France à Lille. L’enjeu de cette manifestation est de mettre en relation les entreprises qui souhaitent adopter une stratégie de contribution bas-carbone à l’échelle du territoire et les agriculteurs engagés dans une transition agroécologique. La démarche permet aux entreprises de compenser leurs émissions incompressibles de carbone en finançant des projets dans les Hauts de France.

Soutenir des projets territoriaux

D’ici 2030, chaque entreprise devra réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre. Actuellement, une entreprise, après avoir mesuré et réduit son empreinte carbone, peut décider de soutenir financièrement des projets qui lui permettront de compenser ses émissions résiduelles de GES. Cependant, seul 1 % des crédits carbone achetés par les entreprises françaises soutiennent à ce jour des projets dans l’Hexagone. Beaucoup d’entreprises préfèrent investir dans des projets lointains. Pourtant, « des solutions de compensation carbone existent à l’échelle de nos territoires » observent les organisateurs de CarbonConnect qui assurent que l’agriculture « qui représente 20 % des émissions de GES » est un véritable « levier de contribution carbone territoriale ». Les pratiques agroécologiques ont amené de réelles réductions de gaz à effet de serre. Il est possible d’agir également en revitalisant et améliorant les sols et en augmentant ainsi leur capacité à séquestrer du carbone.

Lors de cette rencontre, des entreprises de toute taille interviendront aux côtés d’agriculteurs. Au programme : conférence plénière, ateliers thématiques et cocktail networking. Le Label bas-carbone, qui accompagne les exploitants engagés dans une démarche de réduction ou séquestration du carbone, sera un des thèmes abordés.

Les ateliers seront organisés autour de 3 thématiques.

  • Enjeux carbone et stratégie climat des entreprises.
  • Transition agricole bas carbone et agroécologie.
  • Le Label bas-carbone : un outil d'action bas-carbone pour les entreprises.

 

Pour cette première édition, 200 entreprises et agriculteurs sont attendus à cette réunion organisée dans le cadre du plan Agroécologie des Hauts de France.

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité