Aller au contenu principal

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs

Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche qu’il s’entraîne. Eric Delaunay a répondu à l’appel de Jean-Michel Hamel, agriculteur, pour tirer sur les corbeaux s’attaquant aux jeunes semis dans les parcelles agricoles. L’athlète de 33 ans est champion olympique de skeet, une discipline gérée par la Fédération française de tir.

© Mary Bailey /flickr

A 33 ans, Eric Delaunay est skeeter olympique et s’entraîne pour les JO. Il n’ira pas à Tokyo en 2020 puisque les jeux sont reportés à 2021. L’entraînement en ce moment a lieu en Normandie, parfois dans les champs de agriculteurs. Car sa discipline, le skeet olympique, encore appelé tir au plateau, est du tir qui s'apparente au Ball Trap en version très sportive. Pendant le confinement, pas d’entraînement dans son club de Granville. Alors l’athlète , qui est aussi membre de la Fédération des chasseurs de la Manche, a sorti la carabine pour venir en aide aux agriculteurs qui se battent contre les corbeaux dans les cultures.

A lire en intégralité sur le site du journal l'Agriculteur Normand

 

Un site de mise en relation chasseurs-agriculteurs

Le corbeau est réputé difficile à berner, « dès qu’il voit quelque chose qui ne lui plaît pas, il ne vient pas » confie le licencié de l’équipe de France de tir dans l’Agriculteur normand. « Sa venue est bénévole. Il fait partie des chasseurs inscrits sur le site de mise en relation chasseurs-agriculteurs créé par la FDGDON (Fédération départementale de défense contre les organismes nuisibles) de la Manche, la FDSEA et la Fédération des chasseurs du département », précise le journal normand.

Cartouches fournies par l'agriculteur

Jean-Michel Hamel, agriculteur à Saint-Jores et responsable de la commission nuisibles à la FDSEA de la Manche, fait régulièrement appel aux services d’un petit groupe de tireurs créé par Eric Delaunay : en hiver pour les étourneaux, au printemps pour les corbeaux… L’agriculteur fournit les cartouches pour le fusil. Le tir de corvidés n’est pas indemnisé et il est soumis à autorisation préalable obtenue rapidement et valable un mois, précise encore l’Agriculteur normand.

Lire l’intégralité de l’article « En attendant les JO, Eric Delaunay tire les corvidés » dans l’Agriculteur normand

 

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
[Anti-spécistes] Le gouvernement australien ne subventionne plus les associations animalistes extrémistes
En Australie, le gouvernement déclare la guerre aux militants radicaux des droits des animaux. Une nouvelle réglementation en…
Publicité