Aller au contenu principal
Font Size

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs

Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche qu’il s’entraîne. Eric Delaunay a répondu à l’appel de Jean-Michel Hamel, agriculteur, pour tirer sur les corbeaux s’attaquant aux jeunes semis dans les parcelles agricoles. L’athlète de 33 ans est champion olympique de skeet, une discipline gérée par la Fédération française de tir.

© Mary Bailey /flickr

A 33 ans, Eric Delaunay est skeeter olympique et s’entraîne pour les JO. Il n’ira pas à Tokyo en 2020 puisque les jeux sont reportés à 2021. L’entraînement en ce moment a lieu en Normandie, parfois dans les champs de agriculteurs. Car sa discipline, le skeet olympique, encore appelé tir au plateau, est du tir qui s'apparente au Ball Trap en version très sportive. Pendant le confinement, pas d’entraînement dans son club de Granville. Alors l’athlète , qui est aussi membre de la Fédération des chasseurs de la Manche, a sorti la carabine pour venir en aide aux agriculteurs qui se battent contre les corbeaux dans les cultures.

A lire en intégralité sur le site du journal l'Agriculteur Normand

 

Un site de mise en relation chasseurs-agriculteurs

Le corbeau est réputé difficile à berner, « dès qu’il voit quelque chose qui ne lui plaît pas, il ne vient pas » confie le licencié de l’équipe de France de tir dans l’Agriculteur normand. « Sa venue est bénévole. Il fait partie des chasseurs inscrits sur le site de mise en relation chasseurs-agriculteurs créé par la FDGDON (Fédération départementale de défense contre les organismes nuisibles) de la Manche, la FDSEA et la Fédération des chasseurs du département », précise le journal normand.

Cartouches fournies par l'agriculteur

Jean-Michel Hamel, agriculteur à Saint-Jores et responsable de la commission nuisibles à la FDSEA de la Manche, fait régulièrement appel aux services d’un petit groupe de tireurs créé par Eric Delaunay : en hiver pour les étourneaux, au printemps pour les corbeaux… L’agriculteur fournit les cartouches pour le fusil. Le tir de corvidés n’est pas indemnisé et il est soumis à autorisation préalable obtenue rapidement et valable un mois, précise encore l’Agriculteur normand.

Lire l’intégralité de l’article « En attendant les JO, Eric Delaunay tire les corvidés » dans l’Agriculteur normand

 

Les plus lus

[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Crédits carbone : un premier contrat signé dans le secteur agricole
Le paiement des agriculteurs pour service environnemental rendu, les PSE, c’est parti ! Un premier contrat de vente de CO2 a été…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Bovins Viande
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité