Aller au contenu principal

Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs

Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche qu’il s’entraîne. Eric Delaunay a répondu à l’appel de Jean-Michel Hamel, agriculteur, pour tirer sur les corbeaux s’attaquant aux jeunes semis dans les parcelles agricoles. L’athlète de 33 ans est champion olympique de skeet, une discipline gérée par la Fédération française de tir.

© Mary Bailey /flickr

A 33 ans, Eric Delaunay est skeeter olympique et s’entraîne pour les JO. Il n’ira pas à Tokyo en 2020 puisque les jeux sont reportés à 2021. L’entraînement en ce moment a lieu en Normandie, parfois dans les champs de agriculteurs. Car sa discipline, le skeet olympique, encore appelé tir au plateau, est du tir qui s'apparente au Ball Trap en version très sportive. Pendant le confinement, pas d’entraînement dans son club de Granville. Alors l’athlète , qui est aussi membre de la Fédération des chasseurs de la Manche, a sorti la carabine pour venir en aide aux agriculteurs qui se battent contre les corbeaux dans les cultures.

A lire en intégralité sur le site du journal l'Agriculteur Normand

 

Un site de mise en relation chasseurs-agriculteurs

Le corbeau est réputé difficile à berner, « dès qu’il voit quelque chose qui ne lui plaît pas, il ne vient pas » confie le licencié de l’équipe de France de tir dans l’Agriculteur normand. « Sa venue est bénévole. Il fait partie des chasseurs inscrits sur le site de mise en relation chasseurs-agriculteurs créé par la FDGDON (Fédération départementale de défense contre les organismes nuisibles) de la Manche, la FDSEA et la Fédération des chasseurs du département », précise le journal normand.

Cartouches fournies par l'agriculteur

Jean-Michel Hamel, agriculteur à Saint-Jores et responsable de la commission nuisibles à la FDSEA de la Manche, fait régulièrement appel aux services d’un petit groupe de tireurs créé par Eric Delaunay : en hiver pour les étourneaux, au printemps pour les corbeaux… L’agriculteur fournit les cartouches pour le fusil. Le tir de corvidés n’est pas indemnisé et il est soumis à autorisation préalable obtenue rapidement et valable un mois, précise encore l’Agriculteur normand.

Lire l’intégralité de l’article « En attendant les JO, Eric Delaunay tire les corvidés » dans l’Agriculteur normand

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Capture d'écran video Facebook
Son champ sert de parking pour un rallye, coup de gueule d’un agriculteur
Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a vu ses champs envahis ce week-end par des centaines de voitures à l’occasion du…
Publicité