Aller au contenu principal

Assurance récolte : procédure à suivre et calendrier pour les sinistrés du gel

Seul un tiers des surfaces en grandes cultures et viticulture sont couvertes par l’assurance multirisques climatique récolte, et moins de 5% pour l’arboriculture. Après le fort gel des dernières semaines quelle formalités doivent remplir les assurés et quand peuvent-ils espérer recevoir leurs indemnités. Le point avec Guillaume Suc, responsable assurances climatiques sur les récoltes chez Groupama.

Gel
© Pixabay

Comment faire la déclaration de perte dans le cadre de l’assurance multirisques climatique récolte (MCR) ?

Guillaume Suc : La déclaration sinistre dans le cadre de l’assurance MCR peut se faire par téléphone ou en ligne, service récemment mis en place pour une partie des assurés ou encore via le formulaire envoyé par mail, selon la caisse régionale. En cas de doute, il faut contacter son assurance a minima par téléphone.

Quand faut-il faire la déclaration ?

Dans les jours qui suivent le sinistre. Mieux vaut ne pas attendre trop sinon l’expert ne pourra pas faire le lien entre l’épisode climatique et les dégâts. On a déjà reçu beaucoup de déclarations.

Lire aussi : La réforme de la gestion du risque en agriculture passe par un regain de solidarité nationale

Que se passe-t-il ensuite ?

Nous allons missionner un expert qui va prendre contact avec le sinistré puis passer une première fois sur l’exploitation pour confirmer le lien entre les dégâts et l’aléa climatique. L’expert repassera avant la récolte ou la vendange pour évaluer le rendement final et l’impact de l’aléa climatique sur le différentiel. En viticulture, selon les secteurs et les cépages, les experts sont déjà passés, pour les autres ils le feront d’ici début mai, ils pourront ainsi voir si les bourgeons secondaires ont repris.

Quand les sinistrés seront-ils indemnisés ?

L’indemnisation est calculée sur le dernier passage de l’expert en fonction du différentiel de rendement, de la part de ce différentiel attribué à l’aléa assuré, auquel sera retirée la franchise selon le contrat souscrit (entre 15 et 25% pour le gel). En viticulture, il faut attendre la déclaration officielle de récolte faite aux douanes qui intervient entre mi-décembre et mi-février. Sur la betterave, l’indemnité tient aussi compte du taux de sucre remonté par les sucreries. Pour les autres productions, l’indemnisation intervient généralement un mois après la récolte.

Lire aussi : [Gel] Les dix questions qui se posent après l’annonce du milliard d’aides

Les assurés doivent-ils s’attendre à une hausse des primes d’assurance pour la récolte 2022 ?

Il y a eu des hausses sur les primes d’assurance ces dernières années, car c’est une assurance qui n’est pas à l’équilibre, on reverse plus qu’on ne touche. Et c’est vrai pour tous les assureurs.

L’évènement gel est de taille cette année… Comment est calculée la prime d’assurance ?

Oui il s’agit d’un évènement important. Dans les grandes lignes, la prime se calcule en fonction du couple culture/localisation et des options souscrites au contrat. Les appels aux primes pour la récolte 2022 se feront en fin d’année.

Lire aussi : Groupama : le développement de l'assurance prairie reste confidentiel

 

 

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Boucherie abolition
[Anti-viande] L214 dénonce son attitude : l’animaliste Solveig Halloin en cinq vidéos
Solveig Halloin, militante animaliste et porte-parole de Boucherie abolition, fait le buzz après son intervention critiquée par…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Coupe flexible
Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
Publicité