Aller au contenu principal

Assurance récolte : procédure à suivre et calendrier pour les sinistrés du gel

Seul un tiers des surfaces en grandes cultures et viticulture sont couvertes par l’assurance multirisques climatique récolte, et moins de 5% pour l’arboriculture. Après le fort gel des dernières semaines quelle formalités doivent remplir les assurés et quand peuvent-ils espérer recevoir leurs indemnités. Le point avec Guillaume Suc, responsable assurances climatiques sur les récoltes chez Groupama.

Gel
© Pixabay

Comment faire la déclaration de perte dans le cadre de l’assurance multirisques climatique récolte (MCR) ?

Guillaume Suc : La déclaration sinistre dans le cadre de l’assurance MCR peut se faire par téléphone ou en ligne, service récemment mis en place pour une partie des assurés ou encore via le formulaire envoyé par mail, selon la caisse régionale. En cas de doute, il faut contacter son assurance a minima par téléphone.

Quand faut-il faire la déclaration ?

Dans les jours qui suivent le sinistre. Mieux vaut ne pas attendre trop sinon l’expert ne pourra pas faire le lien entre l’épisode climatique et les dégâts. On a déjà reçu beaucoup de déclarations.

Lire aussi : La réforme de la gestion du risque en agriculture passe par un regain de solidarité nationale

Que se passe-t-il ensuite ?

Nous allons missionner un expert qui va prendre contact avec le sinistré puis passer une première fois sur l’exploitation pour confirmer le lien entre les dégâts et l’aléa climatique. L’expert repassera avant la récolte ou la vendange pour évaluer le rendement final et l’impact de l’aléa climatique sur le différentiel. En viticulture, selon les secteurs et les cépages, les experts sont déjà passés, pour les autres ils le feront d’ici début mai, ils pourront ainsi voir si les bourgeons secondaires ont repris.

Quand les sinistrés seront-ils indemnisés ?

L’indemnisation est calculée sur le dernier passage de l’expert en fonction du différentiel de rendement, de la part de ce différentiel attribué à l’aléa assuré, auquel sera retirée la franchise selon le contrat souscrit (entre 15 et 25% pour le gel). En viticulture, il faut attendre la déclaration officielle de récolte faite aux douanes qui intervient entre mi-décembre et mi-février. Sur la betterave, l’indemnité tient aussi compte du taux de sucre remonté par les sucreries. Pour les autres productions, l’indemnisation intervient généralement un mois après la récolte.

Lire aussi : [Gel] Les dix questions qui se posent après l’annonce du milliard d’aides

Les assurés doivent-ils s’attendre à une hausse des primes d’assurance pour la récolte 2022 ?

Il y a eu des hausses sur les primes d’assurance ces dernières années, car c’est une assurance qui n’est pas à l’équilibre, on reverse plus qu’on ne touche. Et c’est vrai pour tous les assureurs.

L’évènement gel est de taille cette année… Comment est calculée la prime d’assurance ?

Oui il s’agit d’un évènement important. Dans les grandes lignes, la prime se calcule en fonction du couple culture/localisation et des options souscrites au contrat. Les appels aux primes pour la récolte 2022 se feront en fin d’année.

Lire aussi : Groupama : le développement de l'assurance prairie reste confidentiel

 

 

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité