Aller au contenu principal

Zones rurales
Appel à manifestation d’intérêt pour lutter contre la désertification vétérinaire

Devant le manque cruel de vétérinaires dans les campagnes, le ministère de l’Agriculture a décidé avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et vétérinaires et les collectivités de lancer un appel à manifestation d’intérêt.

manque vétérinaires
Le ministère de l’Agriculture a décidé avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et vétérinaires et les collectivités de lancer un appel à manifestation d’intérêt.
© Annick Conté

L'appel à manifestation d'intérêt lancé le 24 janvier par le ministère de l'Agriculture s’inscrit dans la feuille de route visant à lutter contre le manque de professionnels en zones rurales car si le métier de vétérinaire fait toujours autant rêver une partie de la jeunesse, certains territoires manquent de praticiens. Cette question est prégnante pour la détection précoce des maladies, le suivi de la performance sanitaire et économique des filières animales mais également plus globalement le maintien des activités agricoles et l’attractivité des territoires. Le CNOV, la SNGTV, le SNVEL, l’APCA, la FNSEA et GDS France initient, avec le soutien du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, un appel à manifestation d’intérêt permettant d’aider les territoires à lutter contre la désertification vétérinaire.

Six territoires volontaires

Le principe est de permettre à six territoires volontaires (peu importe leur échelon) de bénéficier d’un diagnostic de leur situation (évaluer sur le plan qualitatif et quantitatif l’offre vétérinaire et la demande des élevages) et de coconstruire un plan d’actions adapté à leurs besoins. Les dossiers de manifestation d’intérêt doivent être transmis au Conseil National de l’Ordre des vétérinaires au plus tard le 15 mars 2022 et répondre aux exigences définies dans le document disponible sur leur site. Les candidats seront informés de leurs sélection entre le 22 et le 29 mars 2022.

Produire des actions pérennes

Le comité de pilotage national qui statuera sur les dossiers reçus, a construit le dispositif en cherchant à privilégier le portage collectif et local du diagnostic et du plan d’action par toutes les parties prenantes (administration, filières agricoles, vétérinaires et collectivités territoriales), dans l’intérêt général du territoire. Le ministère de l’Agriculture estime que «  seule la motivation commune de ces différents acteurs est de nature à produire des actions pérennes et des effets durables sur le maillage territorial des vétérinaires en zones rurales » et ajoute «  au-delà de cet appel à manifestation d’intérêt, et dans le cadre de la feuille de route, toute collectivité (ou groupement) peut mettre en place une politique d’attractivité et de soutien aux vétérinaires disposant d’une habilitation sanitaire et assurant la continuité et la permanence des soins aux animaux d'élevage ».

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité