Aller au contenu principal

Appel aux Français pour aider les agriculteurs sinistrés par le gel

La start-up Wizifarm et le site de financement participatif Miimosa lancent l’opération Coup de froid dans nos assiettes pour inviter les Français à soutenir les exploitants agricoles qui ont perdu leur production pendant les récentes nuits de gel.

Coup de froid dans nos assiettes
Adeline Silvain, arboricultrice dans le Vaucluse, cherche à lever 15 000 euros pour replanter des amandiers.
© Miimosa

Alors que les producteurs français, sinistrés par le gel, attendent les modalités du soutien de 1 milliard d’euros annoncé par Jean Castex, Wizifarm et Miimosa lancent l’opération Coup de froid dans nos assiettes. L’objectif : inviter les citoyens à soutenir les arboriculteurs et viticulteurs qui ont perdu une bonne part de leur production.

Depuis la page Coup de froid dans nos assiettes, la start-up Wizifarm oriente vers le site de financement participatif Miimosa.

15 000 euros pour replanter 4 hectares d’amandiers

Un premier projet est mis en ligne. Adeline Silvain et Luc Boucher, de Saint-Didier près du Mont Ventoux dans le Vaucluse, estiment à 110 000 euros la perte subie dans leurs vergers d’amandiers lors du gel de -4°C à -6°C dans la nuit du 7 au 8 avril dernier. Ils espèrent récolter 15 000 euros pour réorganiser le verger et revoir la technique de lutte antigel. Ils souhaitent notamment arracher 4 hectares d’amandiers pour les replanter sur des terrains moins exposés au gel. A date, ils ont déjà récolté 9050 euros.

« Touchés par la situation, nous souhaitions apporter notre contribution aux agriculteurs à travers un soutien financier et des encouragements pour la suite de la saison », explique Jean-Baptiste Vervy, directeur de Wizifarm. « Des milliers d’agriculteurs ont perdu le fruit d’une année dur de travail, leurs récoltes et notre alimentation. C’est pour cela que Miimosa s’engage à reverser le fruit de la collecte aux producteurs qui se seront inscrits », commente pour sa part Florian Breton, fondateur et PDG de Miimosa.

La FNSEA et Jeunes agriculteurs soutiennent cette initiative.

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité