Aller au contenu principal

Alim'confiance répertorie les notes d'hygiène de milliers de restaurants, abattoirs et supermarchés

C'est après une polémique qui aura duré trois ans que lundi, le ministère de l’Agriculture a lancé Alim’confiance, le site qui permet de prendre connaissance des notes des contrôles sanitaires effectués par l’Etat dans les restaurants, abattoirs, supermarchés ou cantines.

55.000 contrôles d’hygiène dévoilés

Quatre niveaux de notes seront attribués sur des étiquettes bleues ornées de smileys blancs : « Très satisfaisant », « Satisfaisant », « A améliorer », « A corriger de manière urgente ». Seul le quatrième niveau induit un risque pour la santé publique et nécessite une fermeture de l’établissement.

Les résultats seront accessibles sur le site www.alim-confiance.gouv.fr, où ils resteront visibles pendant un an. Les notes pourront aussi être consultées via l’application pour smartphone « Alim’confiance » déjà n°1 des téléchargements gratuits sur l'AppStore d'Apple.

Insatisfaction chez certains professionnels de l’hôtellerie-restauration

Certains témoignent qu'ils n’avaient pas besoin de mesures comme ça dans un contexte déjà tendu : « Nous demandions simplement deux niveaux de notes : soit le restaurant est conforme, soit il ne l’est pas et il est fermé ».

Mais aussi chez les consommateurs

Car le sigle « satisfaisant » serait « anxiogène » pour les consommateurs qui se demandent quels manquements aux règles d'hygiène ont dégradé la note. Et la mention « très satisfaisant » n'est pas non plus la panacée : « Certains s’en sont servis comme argument publicitaire face à des restaurants du voisinage qui, eux, n’avaient pas été contrôlés et ne pouvaient donc pas répondre, créant ainsi un problème d’inégalité de traitement et d’équité commerciale.

Une demi bonne nouvelle donc...

Lire l'article sur 20 Minutes

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité