Aller au contenu principal

Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres

  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde contre ces étranges envois. Ne touchez pas les graines, ne les semez surtout pas et jetez les sachets à la poubelle. Il est conseillé d’en prendre des photos mais ces sachets devront être détruits.

© Washington State Department of Agriculture

Etrange affaire. Le ministère de l’Agriculture alerte sur des « envois non sollicités de semences en provenance de Chine à des particuliers français ». Dans la plupart des cas, les paquets arrivent sans qu’il n’y ait eu de commande. Les livraisons ont été signalées fin juillet aux Etats-Unis et au Canada. Désormais, le phénomène touche des habitants du Royaume-Uni, d’Israël et de France.

Sur son site Alim’Agri, le ministère met en garde et demande de ne surtout pas semer ces « semences d’origine inconnue » qui peuvent être « vectrices de maladies non présentes sur le territoire français ou s’avérer être des plantes invasives ».

Le ministère demande donc aux destinataires de ces mystérieux envois, si possible, de prendre des photos des bordereaux d’envoi des emballages et des sachets contenant les graines et de les envoyer par mail (bnevp.dgal@agriculture.gouv.fr) à la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Ensuite, placer les sachets dans un sac plastique et jeter ce sac hermétiquement clos dans la poubelle d’ordures ménagères pour que les semences soient détruites.

En cas de contact avec les semences, il est également conseillé de bien se laver les mains et, le cas échéant, de désinfecter tout objet ayant été en contact avec elles.

Pour l'heure, aucune explication n'est avancée sur les raisons de cet acte de malveillance.  « Bio-terrorisme ? »,  s'interroge le média Le Globe.

Pour toute information complémentaire, contacter le Service régional de l’alimentation de votre DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt).

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité