Aller au contenu principal

[AgroParisTech] La vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea annulée

Le préfet des Yvelines annonce la suspension de la vente du domaine de Grignon et le lancement d’une nouvelle procédure de cession au second semestre 2022.

Domaine de Grignon
La vente du domaine de Grignon est suspendue. Une nouvelle procédure de cession sera lancée au second semestre 2022.
© CFSG

« Il n’est pas possible de maintenir la procédure actuellement engagée. Une nouvelle procédure de cession sera lancée au second semestre 2022 », a annoncé ce jour le préfet des Yvelines à propos de la cession du domaine de Grignon. La décision aurait été prise par Jean Castex, selon l’association Grignon 2000, qui se félicite de l’abandon du projet de vente du site d’enseignement d’AgroParisTech au promoteur immobilier Altarea Cogedim. La décision « ne remet pas en cause le calendrier prévu pour l’installation d’AgroParisTech sur le site de Saclay » dans l’Essonne en 2022, prévient la préfecture.

Cette décision intervient après le courrier adressé à la fin de l’été par Jean-Jacques Brot, préfet des Yvelines, dans lequel selon Médiapart il demandait à Jean Castex d’arrêter le processus de vente dénonçant « le déroulement très procédurier et très vertical de la méthode » mais aussi « la détermination d’Altarea à passer en force à l’encontre de la mairie et de son PLU afin de réaliser un programme de logements sans rapport avec les besoins locaux ». Selon Médiapart, le haut fonctionnaire regrettait de voir se créer « un point de friction et de controverse pour un enjeu budgétaire secondaire ».

L’association Grignon 2000 avait dénoncé fin octobre « un cadeau de 6 millions d’euros » fait à Altarea dans cette opération grâce à la défiscalisation sur les monuments historiques. Selon un article du Parisien du 5 novembre la vente de Grignon n’aurait ainsi rapporté que 840 000 euros aux finances publiques. Dès le 20 septembre dernier, Hervé Lecesne coprésident de Grignon 2000 avait expliqué à Reussir.fr pourquoi « la vente de Grignon n’était plus nécessaire à l’Etat ».

L’annonce de l’annulation de la vente constitue ainsi « une très bonne nouvelle » pour l’association Grignon 2000 qui a porté le projet Grignon 2026 et compte désormais participer à la mission confiée par le ministre de l’Agriculture à Gilles Trystram pour réfléchir à l’avenir de Grignon. Selon nos informations, ce dernier aurait quitté la direction générale d’AgroParisTech au profit de Laurent Buisson mais garderait le pilotage de la mission au moins jusqu’à fin novembre.

L’association Grignon 2000 compte ainsi travailler avec les collectivités locales, les étudiants et AgroParisTech alumni pour faire avancer son projet basé sur la signature d’un bail emphytéotique avec l’Etat.

Pour rappel le domaine de Grignon comprend un château du XVIIe siècle, inscrit au titre des monuments historiques, 130 hectares de terres agricoles, dont une ferme expérimentale, et plus de 133 hectares de bois. Il est situé sur la petite commune de Thiverval-Grignon. 

 

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
Et si une agriculture intensive préservait mieux l’environnement ?
Une étude que vient de publier l’université de Cambridge arrive à une conclusion à laquelle on ne s’attendait pas vraiment : une…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux attaques de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Publicité