Aller au contenu principal

Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et mettant en avant les pratiques agroécologiques de quatre familles d’agriculteurs.

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Bérénice Walton, jeune éleveuse de 200 bazadaises, pratiquant le pâturage tournant dynamique fait partie des agriculteurs filmés durant un an.
© crédits photo – M6

A l’occasion de sa Green week, M6 programme Dimanche 11 février à 21h10 un épisode de Zone interdite sur le thème « alimentation, climat : ces nouveaux agriculteurs au secours de la planète ». Réalisé par Stenka Quillet, le documentaire est coproduit par Edouard Bergeon (réalisateur d’Au nom de la Terre) et son associé au sein de Bien Média Antoine Robin, et Memento Prod.
 

Pourquoi Edouard Bergeon coproduit l’émission de M6

« Trop souvent la télévision enferme le débat agricole dans la caricature : les pro et les anti bio, la permaculture contre les grandes exploitations etc. Dans ce documentaire, il s’agit d’explorer de nouvelles pratiques agricoles », explique Edouard Bergeon dans le dossier de presse d’M6. 

Lire aussi : Edouard Bergeon poursuit son engagement paysan à travers Cultive, un film et sa chaîne tv


Qui sont les quatre familles d’agriculteurs suivies pendant un an ?

Pendant un an, les initiateurs du documentaire ont suivi l’aventure de quatre familles d’agriculteurs qui « testent des méthodes innovantes, moins polluantes » selon le pitch de l’émission Zone interdite.

  • Dans le Nord-Pas-de-Calais, l’émission suit Martin et Hélène Gosse de Gorre, jeunes agriculteurs à la tête d’une exploitation familiale située à Ostreville, sur 174 hectares de céréales et cultures industrielles sur des limons battants sensibles à l’érosion. Le couple a décidé d’arrêter le labour pour faire revivre le sol avec l’inquiétude d’une perte de rendement.
  • Dans le Bas-Rhin, Corinne Bloch et Ernest Hoeffel, éleveurs sélectionneurs de charolais (300 têtes dont 100 mères) sur 180 hectares et 40 hectares de prairies en zone Natura 2000 se sont investis dans l’agroforesterie. Leurs 6 km de haies font partie intégrante de leur système d’exploitation avec leur valorisation sous forme de plaquettes litières, composées ensuite à la ferme avec un mélange de paille puis épandues sur les cultures. 
  • En Gironde, Bérénice Walton, jeune éleveuse de 200 bazadaises à Arveyres a pour objectif d’avoir une exploitation « zéro-émission carbone ». Pour y arriver elle compte sur le « pâturage tournant dynamique ».
  • Dans les Pyrénées-Orientales victimes de la sécheresse, André Trives est maraîcher sur sol vivant en permaculture à Elne. Il vend ses fruits et légumes à 80 familles du village. 

Les agriculteurs sont les premiers acteurs de la transition ecolo avec de vraies solutions

A l’heure où la mobilisation agricole et les mesures annoncées par le gouvernement relancent le débat sur l’agriculture versus l’écologie, Edouard Bergeon promeut le documentaire sur les réseaux sociaux en déclarant : « il nous est essentiel de redire combien les agriculteurs sont les premiers acteurs de la transition ecolo avec de vraies solutions ! L'agroécologie pour régénérer la vie dans les sols dans une démarche de progrès, de protection, de production et de prévention. L'agronomie fait converger toutes les agricultures, tous les agriculteurs : les sols vivants c'est toujours le pari gagnant ».

Lire aussi : « Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel

Un film et un documentaire sur les femmes agricultrices

« Cela a été courageux pour une chaîne comme M6 d’acheter ce programme assez pointu il y a plus d’un an », se félicite le réalisateur, scénariste, producteur et fils d’agriculteur qui sortira dans quelques semaines son deuxième long métrage « la promesse verte » sur les dégâts de la production d’huile de palme en Indonésie. D’ici là un autre de ses documentaires « Femmes de la terre » sera diffusé le 27 février sur France 2, suivi d'un plateau TV de 1h30.

On y retrouvera Jeannette Gros, 81 ans, ancienne présidente de la MSA, Anne-Marie Crolais, agricultrice retraitée et ancienne syndicaliste et Christiane Lambert, 62 ans, ex-présidente de la FNSEA mais aussi Claire Gervais, éleveuse de vaches laitières dans la Manche, Lucie Mainard, éleveuse de poules pondeuses bio et administratrice de la Cavac et Anne-Cécile Suzanne éleveuse de blondes d’Aquitaine et consultante en stratégie sur les sujets agroalimentaires.

Lire aussi : Dans « L’amour vache », Édouard Bergeon filme la souffrance d’éleveurs qui perdent leur troupeau

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Agnès Pannier-Runacher devant un pupitre
Que vient faire Agnès Pannier-Runacher au ministère de l’Agriculture ?

Habituée des dossiers épineux, l’ex-ministre de la Transition énergétique vient en renfort de Marc Fesneau comme ministre…

Publicité