Aller au contenu principal

Agriculteurs, vous allez pouvoir recycler vos filets de balle ronde

La start-up Recyouest, fondée par Marcela Moisson, pose ce 9 juillet la première pierre de son usine normande qui devrait dès début 2022 recycler les filets et ficelles agricoles collectées par Adivalor.

Filets et ficelles agricoles représentent plus de 120 000 tonnes de plastiques utilisés par an en Europe. La start-up Recyouest, créée en 2014 par Marcela Moisson, a trouvé le moyen de recycler, en France, dès 2022 100% des filets de balle ronde agricoles collectées. Pour ce faire, ce vendredi 9 juillet à Argentan en Normandie, Recyouest pose la première pierre de sa future usine, qui devrait être opérationnelle dès le début 2022. Pour l’alimenter, l’organisme à but non lucratif Adivalor prévoit de démarrer la livraison de balles de filets à recycler dès ce mois de juillet 2021.

Pour trouver votre point de collecte :

Rendez-vous sur le site d’Adivalor

Un procédé de nettoyage à sec

L’unité pourra produire en 2023 plus de 6000 tonnes de plastique recyclé à partir de 13 500 tonnes de déchets. Avec son procédé de nettoyage à sec sans utilisation d’eau ni substances chimiques, Recyouest peut régénérer ces déchets plastiques et créer une matière première recyclée de très haute qualité (MPR), comparable à la qualité de la matière vierge de départ, affirme la start-up. D’origine péruvienne, Marcela Moisson s’est inspirée des technologies utilisées au sein de son entreprise familiale. Elle a ainsi détourné les méthodes d’égrainage du coton et de l’écossage du riz pour réussir le nettoyage de ces fibres complexes. Les filets sont coupés, étirés, secoués et battus pour séparer les fibres plastiques et végétales.

Lire aussi : La difficile équation des ficelles de presses haute densité

« 7 ans de travaux de recherche et d’expérimentation ont été nécessaires pour mettre au point, pour la première fois au monde, un procédé de recyclage des filets plastiques. La matière plastique recyclée produite, rPE-HD puis rPP, sera de haute qualité et intéressera un large éventail de plasturgistes », se félicite la fondatrice de Recyouest.

Soutien de l'Ademe Normandie et de France Relance

Pour pouvoir construire son usine, Recyouest a levé 1,950 million d’euros auprès d’investisseurs privés et publics. Elle a par ailleurs bénéficié du soutien financier de France Relance, du programme Territoires d’industrie, de la région Normandie, d’Argentan Intercom et de l’Ademe Normandie.

La start-up se donne pour objectif à terme de recycler l’ensemble des filets agricoles collectés en Europe. En ce sens, elle est soutenue par APE Europe, association professionnelle européenne qui rassemble les entreprises et organisations de la plasticulture.

Lire aussi : Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables

 

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Moissonneuse
Moisson 2021 : la Covid-19 empêche le grand public de retourner dans les moissonneuses
Comme en 2020, David Forge agriculteur et youtubeur a mis en sommeil son site moissonneuse.fr, à cause de la Covid-19. Il n’…
Réglementation ZNT - Le Conseil d’Etat annule les zones de non-traitement pour mieux les renforcer
Annulation de la réglementation sur les zones de non-traitement, extension de la zone de 20 m à une catégorie de population plus…
Publicité