Aller au contenu principal

Agriculteurs et accidents de la route : quels sont les comportements dangereux ?

En 2021, Assurance prévention a mené une enquête auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les chiffres qui s'en dégagent traduisent un comportement ambivalent des agriculteurs. D’un côté, 98 % des conducteurs se disent attentifs aux autres usagers de la route et 87 % se sentent en sécurité quand ils sont sur la route au volant de leur tracteur. De l’autre, 83 % des agriculteurs indiquent adopter au moins un comportement dangereux sur la route. Assurance prévention lance une campagne de prévention pour sensibiliser aux comportements à risques.

accident
© Gendarmerie Seine-et-Marne (archives 2020)

L’été est une saison où la circulation routière est dense. Et l’été est aussi la période où les véhicules agricoles circulent le plus et donc, la période où il y a le plus d’accidents. Les routes de la France rurale sont partagées par de nombreux véhicules : voitures rapides et voiturettes, motos, vélos mais aussi tracteurs et autres engins agricoles. Les agriculteurs empruntent les routes pour travailler : ils y passent en moyenne 10 heures par semaine. Un quart d’entre eux y passent même plus de 12 heures. Une durée en hausse au cours des 10 dernières années pour 23 % des exploitants agricoles et stable pour 68 %.

Ces chiffres sont ceux révélés par l’Assurance prévention, l’association des assureurs français, qui a commandé à l’Ifop une étude auprès des conducteurs de véhicules agricoles. 400 exploitants agricoles ont été interrogés au téléphone du 19 avril au 7 mai 2021. L’enquête met en avant un comportement ambivalent des conducteurs de véhicules agricoles : 98 % des personnes interrogées disent être particulièrement attentifs aux autres usagers sur la route mais 83 % reconnaissent avoir déjà eu des attitudes risquées au volant.

Entre 2013 et 2017, 42 % des accidents corporels impliquant un engin agricole, et 38 % de la mortalité dans ces accidents, ont été concentrés sur les mois de juin, juillet et août. Sur cette période de 5 ans, 984 accidents de la route ont impliqué un tracteur agricole ayant occasionné le décès de 201 personnes.

Des conducteurs de tracteur attentifs aux autres usagers de la route

Selon l’étude, près d’un agriculteur sur dix déclare avoir été impliqué dans un accident de la route au volant de son véhicule agricole. Pourtant, 9 exploitants sur 10 disent se sentir en sécurité quand ils conduisent sur la route (87 %).

A une très large majorité (98 %), les conducteurs de véhicules agricoles ont le sentiment d’être attentifs aux autres usagers. La réalité des chiffres montre que ce sont plutôt les usagers de deux-roues motorisés qui sont les plus touchés par les accidents impliquant un tracteur agricole (32 % des usagers décédés de 2013 à 2017).

Lors de leurs déplacements sur la route, les exploitants agricoles prennent des précautions pour la sécurité des autres usagers.

. 96 % vérifient l’état de l’engin avant de prendre la route.

. 93 % essaient de se garer dès que possible pour laisser passer les autres véhicules.

. 77 % nettoient derrière leur passage s’ils salissent la chaussée.

. 59 % adaptent leurs horaires pour éviter les heures de pointe.

47 % des moins de 40 ans utilisent leur téléphone à la main

S’ils prennent des précautions, les exploitants agricoles reconnaissent pourtant adopter au moins un comportement dangereux sur la route.

. 44 % roulent avec une mauvaise visibilité de la route et des autres usagers.

. 34 % ne mettent pas systématiquement leur ceinture.

. 32 % roulent avec un véhicule surchargé.

. 31 % utilisent leur téléphone à la main.

. 24 % n’utilisent pas les feux adaptés comme le gyrophare ou les clignotants.

. 18 % dépassent la vitesse maximale autorisée sur la route pour leur engin agricole.

L’enquête note aussi que l’alcool est moins en cause dans les accidents de véhicules agricoles que de voitures. Les exploitants agricoles sont peu nombreux (2 %) à dire qu’il leur arrive de rouler en ayant consommé de l’alcool ou des drogues.

L’enquête montre également que ces comportements dangereux sont davantage le fait des moins de 40 ans. 62 % de ces agriculteurs reconnaissent rouler avec une mauvaise visibilité, 49 % ne portent pas systématiquement leur ceinture et 47 % utilisent leur téléphone à la main.

Lire aussi : Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité

Une campagne de prévention animée par trois agriculteurs influenceurs

C’est pour prévenir ces comportements à risque qu’Assurance prévention mène actuellement une campagne de communication. Intitulée « Cultivons la prudence », la campagne est animée notamment par trois agriculteurs influenceurs sur les réseaux sociaux (Océane, futur agricultrice – Thierry, agriculteur d’aujourd’hui – Etienne, agri youtubeurre) qui ont tourné dans leur quotidien des vidéos de sensibilisation. « Nous souhaitons sensibiliser un maximum de Français pour un partage de la route apaisé, » commente Stéphane Pénet, administrateur d’Assurance prévention et délégué général adjoint de la Fédération française de l’assurance (FFA).

»

Voir aussi sur YouTube vidéo « Assurance prévention, cultivons la prudence ! » réalisée par Océane Future Agricultrice.

 

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité