Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Equipement
Adèle et Alexandre ont fait le choix du « tout robot » pour leur exploitation laitière

A Bonnefoi dans l’Orne, les vaches d’Adèle et d’Alexandre sont alimentées et traites par des robots. Les éleveurs installés depuis deux ans font confiance à l’intelligence artificielle et estiment que ces choix répondent à leurs attentes.

© Dorothée Briand / L'Agriculteur normand

Ils sont jeunes et installés il y a tout juste deux ans dans une exploitation laitière de l’Orne. D’entrée, ils ont voulu opter pour la robotique. Distributeur automatique de lait pour les veaux, robot de traite, distributeur et repousse-fourrage, nettoyeur de caillebotis, l’intelligence artificielle a fait son apparition dans beaucoup de tâches journalières. Le 11 décembre, le couple d’éleveurs présentera ses installations dans le cadre d’une porte ouverte Lély, le mercredi 11 décembre.

L’Agriculteur normand est allé à la rencontre des deux éleveurs et a réalisé une vidéo pour présenter leur dernière acquisition :  un robot d’alimentation Vector de Lély arrivé sur l’exploitation en septembre 2019. Alexandre explique comment s’est fait son choix : « en alignant des chiffres sur un tableur Excel » et en comparant la rentabilité de différentes solutions.

Pour lui, le choix du « tout robot » a pour objectif une réduction du temps de travail et de la pénibilité des tâches quotidiennes. « Ça nous permet d'avoir un confort de vie, de nous organiser plus facilement, car nous n'avons pas d'astreinte », confie-t-il à Dorothée Briand de l’Agriculteur normand. Mais les raisons sont aussi techniques. Les robots fournissent des données informatisées relatives au suivi des vaches, « ce qui nous permet d'être plus précis et d'aller plus loin au niveau de la production laitière et du bien-être du troupeau », assure l’éleveur laitier.

 

L'intégralité de l'article est à lire dans L'Agriculteur normand.

Les plus lus

La séparation de la vente et du conseil de produits phytopharmaceutiques entrera en vigueur le 1er janvier 2021
Le 1er janvier 2021, la vente et le conseil de produits phytosanitaires seront deux activités distinctes qui ne…
Grimme et Ropa - Des caméras intelligentes sur les machines de récolte
Machinisme
L’écran MultiTouch de Ropa et SmartView de Grimme facilitent la récolte des betteraves et pommes de terre.
[VIDEO] Exosquelette et agriculture : si vous deveniez un Terminator de la salle de traite ?
L’exosquelette a d’abord été testé dans l’industrie. Puis le Japon a développé le concept, dans des fermes et notamment les…
Rostselmash - Visibilité augmentée de nuit
Machinisme
Rostselmash présente un système de vision augmentée.
Väderstad - Grande envergure pour la herse NZ Extreme
Machinisme
La nouvelle herse NZ Extreme de Väderstad mesure jusqu’à 14,25 m de large.
Fella – Une faneuse portée 10 toupies
Machinisme
La faneuse portée Sanos 11010 DN de Fella offre une largeur de travail de 10,70 m
Publicité