Aller au contenu principal

Manifestations agricoles
[Agribashing] Agriculteurs français et allemands à l'unisson dans les protestations

Les motifs de crispation sont nombreux et les agriculteurs ont manifesté dans les villes de France ce 22 octobre. Mais ils n'étaient pas seuls.En Allemagne, le mouvement a été bien suivi également ce mardi. Et aux Pays-Bas, les tracteurs étaient sur les routes deux jours avant. La colère devient européenne.

Le 22 octobre, les agriculteurs ont de nouveau sorti les tracteurs pour organiser une mobilisation nationale à l’appel de la FNSEA et des JA. Opérations escargot sur les routes, rassemblement devant les préfectures. 85 % des départements se sont mobilisés affirme la FNSEA sur son site. La profession agricole exprime ainsi son « ras-le-bol face aux stigmatisations et aux déconsidérations permanentes ! ». L’appel est lancé au président de la République. « Nous avons besoin d’une parole d’Emmanuel Macron pour qu’il soutienne les agriculteurs face à l’agribashing, aux distorsions de concurrence et aux accords commerciaux, » dénonce Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA.

« Macron, réponds-nous et sauve tes paysans ! » ce message, repris notamment par La Haute-Loire paysanne ou en Une de La Vendée agricole était celui de nombreux départements.

 

« Macron doit répondre aux milliers de paysans français », titre également Le Monde dans un article du 22 octobre.

France Info dresse aussi la liste des revendications en rapportant les propos du ministre de l'Agriculture pour qui les agriculteurs « doivent gagner davantage ».

Dans certaines villes, comme Nancy en Meurthe-et-Moselle et le Puy-en-Velay en Haute-Loire, les tracteurs sont arrivés avec remorque et ont déversé purin  et vieux pneus.

Les agriculteurs sont en colère et pas seulement en France.

Le 16 octobre, aux Pays-Bas, les tracteurs ont envahi les routes, occasionnant de fortes perturbations sur des axes très fréquentés. Quelques images et vidéos sur le site de RT France.

Devant le Parlement européen à Strasbourg, à l'appel cette fois de la Confédération paysanne, les agriculteurs allemands sont venus prêter main forte à leurs homologues français. Près d'un millier de manifestants ont défilé pour réclamer une autre PAC. Le journal L'Alsace fait le récit de cette journée devant l'édifice européen, entre discours militant et ambiance festive.

En Allemagne, les agriculteurs étaient dans la rue également ce mardi pour protester « contre les réglementations du gouvernement en matière de climat et de réforme agricole, qui menacent selon eux l'existence de leur activité », peut-on lire dans La Tribune.

La rubrique « Sans frontières » de Télématin sur France 2 était consacrée ce 28 octobre à la colère des agriculteurs allemands. « Les agriculteurs français ne sont pas les seuls à être en plein mal-être », affirme Laurent Desbonnets, envoyé spécial à Berlin.

« Journée de colère chez les agriculteurs » titre aussi Le Point qui précise que « les convois de centaines de véhicules agricoles alignés en file ont paralysé la circulation à Berlin et à Bonn, deux villes qui accueillent le gouvernement fédéral ».

« Agriculteurs français et allemands vivent avec les mêmes craintes », commente aussi EuroNews. « Les agriculteurs craignent de perdre confiance en eux », analyse un spécialiste allemand au micro de la chaîne  « et de ne pas pouvoir survivre aux pressions politiques ».

 

Lire aussi dans L'Auvergne agricole " Une bonne fois pour toutes, Macron réponds-nous ! "

 

 

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité