Aller au contenu principal

80%

© Jean-Charles Gutner

Quelque 80% des Français continuent à manger de la viande de lapin, « et à en avoir une bonne image », selon une récente étude Ifop/FranceAgriMer. 73 % affirment avoir plutôt confiance dans son mode d'élevage. La consommation a néanmoins reculé de 9,5 % en 2017, et de 10 % en 2018, alors que l'érosion ne dépassait pas 2 à 3 % les années précédentes. Les Français sont 15 % à consommer du lapin au moins une fois par mois, et les amateurs sont nettement plus nombreux chez les plus de 50 ans (92 %) que chez les 15-24 ans (63 %). Avec 0,7 kg/hab/an en 2017, les principales explications à cette consommation timide serait « qu’on n'y pense pas », le lien affectif à « l’animal de compagnie », de même que la difficulté à trouver du lapin dans les rayons. En conclusion de son étude, l'Ifop propose « d’améliorer la visibilité de l'offre », de « mieux signifier la qualité des produits » avec l’origine France, ou l’alimentation 100 % végétale et/ou sans OGM, label rouge et bio, et à « faire évoluer l'image de la viande de lapin ».

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité