Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

6,5 € sur 100 €

Sur 100 € de dépenses alimentaires, 6,5 € de valeur ajoutée sont apportés par l’agriculture.

Comme chaque année, l’observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) a fait une analyse de la répartition de la valeur ajoutée tout au long de la chaîne de valeur. En 2014 (données les plus récentes), la valeur ajoutée induite dans l’agriculture est de 6,5 euros pour 100 euros de dépenses alimentaires. Cette part est en légère progression par rapport à 2013, du fait de la baisse des prix de certains intrants (alimentation animale) et de la hausse de certains produits agricoles (lait).

En comparaison, la valeur ajoutée induite par les industries agroalimentaires est de 11,90 euros, la restauration de 13,7 euros, les services de 14,40 euros, les commerces de 15,40 euros. Les importations pèsent quant à elles 25,10 euros. Sur une période longue (1999 à 2014), la part de la valeur ajoutée de l'agriculture dans la consommation alimentaire hors restauration a diminué de 30 %, dont 20 % entre 1999 et 2005 de façon linéaire, puis de façon plus irrégulière ensuite du fait de l'instabilité des prix.

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité