Aller au contenu principal

6 Français sur 10

© www.kjokkenutstyr.net

6 Français sur 10 pensent que les boissons végétales peuvent remplacer le lait.

« L’offre végétale installe la confusion dans l’esprit des consommateurs », affirme le Cniel dans un communiqué de presse du 12 juin. Et c'est ce que montrent les résultats d’une étude réalisée par Audirep, à l’initiative de l’interprofession laitière. En effet, selon cette étude, 6 Français sur 10 pensent que les boisons végétales peuvent nutritionnellement remplacer le lait. De même, 1 Français sur 2 pense que les boissons végétales apportent les mêmes nutriments que le lait, et 1 sur 3 pense que les boissons et desserts végétaux contiennent du lait de vache. De plus, l’interprofession s’inquiète qu’« 1 Français sur 5 déclare que les boissons végétales sont adaptées aux bébés » et rappelle qu’elles « ne sont absolument pas adaptées aux besoins des bébés et peuvent avoir des conséquences très graves » en référence à un avis de l’Anses. Enfin, le Cniel rappelle que, suite à une décision de la Cour de Justice de l’Union européenne, les dénominations lait, fromage, yaourt, crème et beurre sont exclusivement réservées aux produits d’origine animale, à l'exclusion du lait de coco et du lait d’amande.

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité