Aller au contenu principal

58 % de hausse du prix des œufs

© Cecab - archives

C’est confirmé : le ministère de l’Agriculture a annoncé « une absence d’usage de Fipronil en France » dans les élevages de poules pondeuses, après le contrôle de 4500 élevages. Contrairement aux élevages des Pays-Bas, de Belgique ou encore d’Allemagne. Conséquence : depuis plusieurs semaines, le prix des œufs d’origine France a flambé sous la demande des acheteurs de toute l’Europe. Selon le Syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf (Snipo), les cours ont augmenté de 58 % depuis huit semaines, atteignant « des prix proches de ceux de 2012 où les prix avaient flambé lors de la mise en application des normes du bien-être animal ». Si les éleveurs sont contents, les « casseries » (là où l’on casse les œufs pour en faire des préparations destinées aux industries agroalimentaires) et les centres de tri français sont mécontents. Ils demandent « une revalorisation rapide et importante des prix de vente des ovoproduits et des œufs coquille », « il en va de la survie des entreprises du secteur dont l’équilibre économique se dégrade très rapidement, certains vendant parfois à perte », déclarent-ils. Le malheur des uns fait le bonheur des autres…

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité