Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

40 % des agriculteurs des Pays de la Loire

C'est en élevage que les agriculteurs travaillent le plus souvent en couple.
© Emilie Durand

40 % des agriculteurs ont un conjoint qui travaille à l'extérieur dans les Pays de la Loire. Autrement dit, selon le service statistique du ministère de l'Agriculture, quatre agriculteurs sur dix ont un conjoint avec des revenus extérieurs à l’exploitation. Dans cette région, « le revenu annuel des ménages agricoles provient à hauteur de 56 % de revenus agricoles et de 31 % d’activités non agricoles, souvent du travail du conjoint en dehors de l’exploitation ». Pour les conjointes qui travaillent à l'extérieur, elles sont majoritairement employées, professeurs des écoles et infirmières.

En vigne et en céréales, les revenus du foyer sont majoritairement non agricoles. À l’inverse, la part des revenus agricoles dépasse 60 % en productions animales. Les contraintes liées aux soins aux animaux demandent plus de main d'œuvre, c'est pourquoi les éleveurs sont souvent en couple d'agriculteurs.

 

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

 

Les plus lus

Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
Publicité