Aller au contenu principal

33,5 à 37,5 centimes par litre de lait payés aux éleveurs

© Commission européenne

Le prix prévisionnel payé aux producteurs laitiers sur l’année 2018 devrait varier entre 33,5 et 37,5 centimes d'euro par litre de lait en France, selon la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL). En effet, depuis la mise en œuvre de la loi dite « Sapin 2 », les industriels ont l’obligation d’afficher un prix payé aux producteurs dans le cadre des négociations commerciales entre les industriels et la grande distribution. Ces négociations commerciales ont commencé fin novembre et se termineront fin février, au beau milieu du Salon de l’agriculture. Pour information, le prix du litre de lait au consommateur oscille actuellement entre 75 centimes et 1,30 euro environ.

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité