Aller au contenu principal

+ 30 % par an pour l’export de rosé de Provence

© Patrick Cronenberger

Les rosés de Provence ont le vent en poupe à l’international. Ils connaissent une croissance de plus de 30 % par an à l’exportation en volumes. Ce taux atteint même 36 % en 2016-2017, a indiqué le conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP). L’exportation de rosés de Provence est ainsi passée de près de 60 000 hectolitres (hl) en 2008 à plus de 380 000 hl en 2017. Alors que seuls la Belgique et la Suisse achetaient ces vins il y a dix ans, ceux-ci sont maintenant exportés dans 9 pays dont l’Australie et le Canada ; sur le podium, ce sont les Etats-Unis qui représentent le marché leader, représentant 50 % des exportations en valeur. Puis viennent la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Ce succès aux Etats-Unis s’explique d’une part en raison du très fort investissement de la profession dans ce pays – entre 500 000 euros et un million d’euros par an – et d’autre part du changement de comportement d’achat des consommateurs américains. Ces derniers délaissent aujourd’hui les rosés sucrés à faible saveur pour des rosés plus secs et riches en arôme.

 

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité