Aller au contenu principal

Réseaux sociaux
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?

Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur installé.

Fruit d'une commande réalisée par l'ETA Gabard, située à Saint-Amand-sur-Sèvres, dans les Deux-Sèvres, la vidéo affichait 83 314 vues trois jours après sa publication sur la chaîne Youtube d'AgriCom’ France, agence de communication agricole. Derrière le logo se cache Honoré Sarrazin, 24 ans, passionné de photo et de vidéo agricole, devenu professionnel en 2016.

Les 18 batteuses en pointe dans le champ

C'est l'ETA Gabard qui passé commande auprès du vidéaste pour immortaliser cette journée un peu particulière. « L’ETA avait fait une vidéo similaire il y a environ dix ans », retrace Honoré Sarrazin. En cette année à la météo particulière, la moisson se termine très tôt et l’ETA veut en profiter pour « marquer le coup ». « Ils avaient une idée assez précise de ce qu’ils voulaient faire », poursuit le vidéaste, un tour du village pour défiler et le battage d’une parcelle conservée exprès pour l’occasion. Ils avaient aussi prévu de « mettre leurs dix-huit batteuses en pointe en positionnant les marques et les tailles. »

© CaptureYoutube

 

À lire aussi : Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture

Une vidéo pour créer des images sensationnelles

Le tournage a eu lieu le 15 juillet entre 19h et 21h, « à cause des températures élevées ». L’ETA avait réuni ses clients, ses collaborateurs et des voisins pour fêter la fin des moissons et « faire un petit coup de com’ » au passage avec la vidéo qu’Honoré a montée en 5-6 heures. Il a choisi le drone pour assurer la dose de sensationnel, « faire des images qui marquent, que ce soit impressionnant ». « Au sol c’était compliqué, il y avait trop de machines, je ne pouvais pas avoir tout le monde. Le drone c’est esthétique et pratique ». Il s’est attaché à montrer toutes les marques « pour ne laisser personne de côté ».

Titulaire d’un bac STAV et d’un BTS productions végétales (PV), Honoré Sarrazin envisage de s’installer et de poursuivre son activité de communication visuelle agricole en complément, « que cette l’exploitation soit support de l’activité communication », révèle-t-il. On lui souhaite bonne chance.

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Dans l'Eure, la préfecture interdit la moisson l'après-midi à cause de la sécheresse
La préfecture de l'Eure a interdit la moisson entre 14h et 18h ce lundi. Une mesure exceptionnelle qui avait été prise en 2019…
Race à l'honneur au Space : la Blonde d’Aquitaine, une race à valeur ajoutée
À La Mézière, en Ille-et-Vilaine, Jimmy Guérin s’est converti à la Blonde d’Aquitaine dès son installation et l’a associée au…
Publicité