Aller au contenu principal

10 % du gaspillage alimentaire liés à l’étiquetage

© Jean-Charles Gutner

La Commission européenne a publié le 9 février une étude montrant que 10 % des 88 millions de tonnes de déchets alimentaires produits chaque année dans l’Union européenne sont liés à l’étiquetage d’une date sur les produits. Deux marquages de la date limite existent dans l’UE : celle de consommation et celle de péremption. La mention « à consommer de préférence avant le » (date de consommation) peut être source de confusion pour les consommateurs qui jettent les produits ayant dépassé cette échéance alors qu’ils sont toujours consommables. C’est le cas des produits secs comme le riz, les pâtes, les biscuits ou le café. L’étude montre qu’une mauvaise visibilité des dates concerne 11 % des produits testés. La Commission européenne dit qu’elle va créer un groupe de travail au sein de la plateforme de l’UE sur le gaspillage alimentaire, spécifiquement sur cette question des dates. Mais cette réflexion dure déjà depuis 2014, et on ne voit rien venir…

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité