Aller au contenu principal

Un nouveau référentiel de la qualité des poussins

En partenariat avec l’Inrae, l’Itavi a développé un référentiel de la qualité des poussins basé sur une grille de notation illustrée par des photographies.

Examen de l'abdomen et de l'ombilic. Un abdomen dur et gonflé pénalise la note de 12 points (sur 110), autant qu'un ombilic pas fermé et décoloré
Examen de l'abdomen et de l'ombilic. Un abdomen dur et gonflé pénalise la note de 12 points (sur 110), autant qu'un ombilic pas fermé et décoloré
© P. Le Douarin

La plus connue et la plus complète des méthodes pour évaluer la qualité des poussins est la méthode de Tona, du nom de son auteur. Elle repose sur la notation d’une dizaine d’indicateurs visuels qui apportent des informations complémentaires sur l’intégrité physique, l’état physiologique, sanitaire et comportemental des poussins.

Les derniers travaux réalisés par l’Itavi, l’Inrae et l’Anses ont permis d’ajouter de nouveaux indicateurs et d’adapter ce système de notation. Le projet Chick’Tip (cofinancé par le Cas Dar et le CIPC), piloté par l’Itavi visait le développement d’un outil destiné aux techniciens, vétérinaires, couvoirs et sélectionneurs et servant de supports pédagogiques pour les éleveurs.

Il s’agissait d’identifier d’autres indicateurs reflétant la qualité du poussin et de ses performances ultérieures. Le référentiel photographique et la grille de notation sous logiciel Excel sont publiés sur le site de l’Itavi et joints en fichiers joints en bas de cet article.

Fiche de contrôle de la qualité des poussins éclos à l’Anses de Ploufragan (Archive Réussir)Un poussin de bonne qualité dépasse 85 points sur les 110 que comporte la grille de notation de douze critères proposée par l’Itavi.

Aides à la saisie et à l’interprétation

Pour une évaluation robuste, il est recommandé d’observer entre 50 et 100 poussins à raison d’une minute de collecte par poussin.

Sont notés individuellement dans la grille Excel (téléchargeable en bas d'article) , le poids, la longueur, l’état général et l’activité du poussin, les éventuelles marques de malformations, d’inflammations ou de déshydratation ainsi que les indicateurs d’intégrité de la zone ombilicale.Douze critères au total.

Un onglet permet la saisie facile et rapide des données de chaque critère grâce aux menus déroulants. Un autre onglet visualise graphiquement les notes moyennes, ainsi que la dispersion de chaque critère et du score global. Il permet de comparer le lot à des seuils ou à d’autres lots. Une échelle tricolore permet de juger facilement la qualité des poussins et de cibler les défauts majoritaires. Un guide complémentaire propose des leviers concrets à actionner pour un bon démarrage.

 

Comment se former ?

Un nouveau référentiel de la qualité des poussins
 

L’Itavi propose une formation à son catalogue : « l’œuf à couver de la ponte au poussin ». Organisée en mode inter ou intra-entreprise, elle présente l’organisation de la filière de la sélection au couvoir, en passant par l’élevage des reproducteurs. Les leviers de maîtrise et méthodes d’évaluation de la qualité des poussins sont exposés lors de cas pratiques.

 

Les plus lus

Passé du lait à la volaille, Emmanuel Rochelle n'envisageait pas de faire le saut vers une production de poulet conventionnel.
"Je suis passé du lait à la volaille, avec mon poulailler statique équipé d'un jardin d'hiver"

Après avoir hésité entre la pondeuse plein air et la volaille Label rouge, Emmanuel Rochelle a finalement choisi un poulailler…

Baptiste Combréas (Ets Braud) avec Yannick Lardeux (Gaec de l'Erdre) en Loire-Atlantique.
Volailles différenciées : Le jardin d’hiver prend racine dans le groupe Michel

Lancé voici cinq années par le groupe de nutrition animale Michel, le poulailler Terre-Neuve d’élevage de poulet et dinde avec…

Volailles label rouge : Comment mieux occuper les bâtiments

Lorsque l’offre de poulets label rouge ne peut être résorbée par un accroissement de la demande ou par un élargissement du…

Pascal Laurent accompagné de son technicien Guillaume Gannat (à gauche) : « Poser le diagnostic et trouver l’agent responsable a été un premier soulagement. Je ...
« Le virus variant Gumboro a été vraiment insidieux sur mes poulets lourds »

Chez Pascal Laurent, un virus réassortant de la maladie de Gumboro, responsable d’immunodépression sur ses poulets lourds…

Poulets label à cou nu élevés en liberté dans la forêt landaise.
Volailles label rouge : la filière sud-ouest traumatisée par l’influenza aviaire

Chamboulée par l’influenza aviaire depuis 2016, la filière Label rouge de Maïsadour reprend espoir, mais avec un éventail…

Yannick Lardeux est un adepte de la ventilation dynamique.
"Mon élevage s'est renforcé avec un poulailler dynamique à jardin d'hiver"

 

Aux Vallons-de-L’Erdre en Loire-Atlantique, le Gaec de l’Erdre compte trois associés, Yannick et Michel Lardeux,…

Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)