Aller au contenu principal

L'interview de Chantal Brèthes et Bernard Tauzia, responsables d’organisation de producteurs
« S’adapter pour reconstruire l’équilibre dans nos filières landaises »

Habitués à surfer sur des chiffres à la hausse, les éleveurs landais mettent en place des mesures drastiques pour ne pas devenir les otages d’épizooties à répétition.

Chantal Brèthes et Bernard Tauzia président respectivement l’organisation de production des palmipèdes et des volailles de la coopérative landaise Maïsadour. La première compte 132 Éleveurs et gaveurs, et la seconde 346 producteurs de volailles. Avec ses filières, le groupe Maïsadour fédère 800 aviculteurs.
© X. CRESP
Les Landes ont été gravement touchées par l’influenza. Comment réagissez-vous ?
Chantal Brèthes - « La première crise nous avait fait prendre conscience du risque sanitaire et nous avons entamé un travail de fond. La seconde a été révélatrice de nos fragilités. Elle nous a obligés à comprendre qu’il faut vivre avec, et qu’elle ne s’arrête pas aux portes des élevages de canards prêts à gaver. Avec 50 % de baisse de production en deux ans, c’est un coup de massue dont il faut tirer les conséquences. »
Bernard Tauzia - « Les producteurs de volailles étaient plus avancés en termes de biosécurité, mais l’épizootie généralisée (arrêt de deux couvoirs, euthanasie, dépeuplement, claustration) a fait chuter la production de 20 % l’an dernier.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Après la face sud en 2010, la face nord de l'ancien poulailler a été équipée en 2022 d'une centrale photovoltaïque, avec des modules à hétérojonction.
« J’ai installé une centrale photovoltaïque au nord »
Laurent Moréac a reconverti un ancien poulailler dans la production d’électricité photovoltaïque, en équipant la face sud puis…
Dans quelques mois, toute la viande fraiche de poulet vendue en GMS aura été élevée selon le cahier des charges imposant le jardin d'hiver
La mutation du poulet aux Pays-Bas
La pression des associations de protection animale a modifié en profondeur la production de poulet destinée au marché du frais.…
Grippe aviaire : une pression virale inédite
  En France, comme en Europe, le nombre de foyers d’influenza H5N1 hautement pathogène va grandissant, en lien avec des contacts…
Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
Une laveuse de caillebotis "faite-maison" par un producteur d’œufs
Le producteur ardéchois d’œufs Sylvain Bertrand a mis au point avec son beau-père une laveuse de caillebotis afin d’alléger les…
Grippe aviaire : La France passe en niveau de risque modéré
Vendredi 30 septembre à 17 heures, le cabinet du ministre de l’agriculture a annoncé que le niveau de vigilance vis-à-vis du…
Avec ses deux bâtiments neufs et les deux de 1 000 m2 rénovés ces deux dernières années, le site d'Augan a une capacité de 50 000 poules reproductrices.
Deux nouveaux bâtiments de reproducteurs, une vitrine pour l’accouveur BD France
Sur l’une de ses fermes de production d’œufs à couver, BD France a investi dans deux bâtiments de nouvelle génération, en termes…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)