Aller au contenu principal

Marie-Ange Rondot en Côtes-d’Armor
Réinvestir en œufs bio en fin de carrière

Pour mieux préparer sa retraite, Marie-Ange Rondot a misé à nouveau sur les œufs alternatifs en donnant une seconde jeunesse/nouvelle vie/à son atelier label rouge.

Marie-Ange Rondot n’est pas née de la dernière pluie. Avant d’être éleveuse, cette femme énergique et passionnée de chevaux fut propriétaire d’un centre équestre, d’une agence matrimoniale et mère de famille nombreuse. Son arrivée dans l’élevage des poules alternatives en 2002 coïncide avec sa volonté de rester active tout en élevant ses quatre enfants à la maison. Plutôt une ancienne ferme située à Pommerit le Vicomte, un petit bourg des environs de Guingamp, en Côtes-d’Armor, qui disposait de quelques hectares à partager avec des chevaux. Produire des œufs label rouge fermier avec 6 000 poules était idéal pour occuper un mi-temps à horaires souples. De plus, deux petits bâtiments existants d’engraissement de porcs charcutiers à façon ont achevé de remplir son emploi du temps. Mais les années ont passé, les enfants ont grandi et l’atelier avicole amorti en 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

[Mise à jour au 5 novembre ] Influenza aviaire : le virus H5N1 s’installe dans les élevages européens
Après l’augmentation du nombre d’oiseaux sauvages retrouvés porteurs de virus, c’est au tour des élevages avicoles d’être…
Alain Debare : «En hiver, les canards logés en intérieur sont en meilleure santé qu’à l’extérieur »
Mise à l’abri des canards : « La clé, c’est un paillage régulier et conséquent »
Pour la quatrième année consécutive, Alain Debare élèvera ses lots d’hiver de canards prêts à engraisser en bâtiment fermé.
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Le Gaec Beaulieu s’est converti à l’agriculture bio, à l’occasion de l’installation de Florian Chaignon. Pour plus de cohérence,…
Le résultat d’un incendie criminel dans l’Orne en septembre 2019.
Comment répondre positivement aux attaques anti-élevages
Face aux attaques sur l’élevage, garder une communication positive est essentiel, comme l’a montré le grand débat organisé au…
L'Itavi recommande le port d'un masque lors de taches en ambiance poussiéreuse (ici en volière de ponte), du fait de la présence de particules fines qui accroissent les risques.
Santé des éleveurs de volailles : prendre aussi en compte la taille des poussières
Les plus dangereuses, les poussières fines émises en élevage de poulet ne représentent que 5 % de la masse de particules, mais…
Sécurisation contre la grippe aviaire : l’accord de la filière à foie gras a été validé
Ce 9 novembre, l’accord interprofessionnel du Cifog sur la sécurisation de la filière à foie gras vis-à-vis du risque sanitaire…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)