Aller au contenu principal

Nouvelle génération de vaccins contre la maladie de Marek

Face à l’émergence de souches plus virulentes de la maladie de Marek, Boehringer Ingelheim lance deux nouveaux vaccins vivants atténués recombinants.

Prevexxion est fabriqué en France et disponible en 1000, 2000 et 4000 doses, congelées dans de l’azote liquide, avec un service logistique dédié pour les couvoirs.
Prevexxion est fabriqué en France et disponible en 1000, 2000 et 4000 doses, congelées dans de l’azote liquide, avec un service logistique dédié pour les couvoirs.
© V. Bargain

La maladie de Marek, maladie immunosuppressive, impacte fortement la santé des poules et poulets et les performances zootechniques et économiques des élevages. Depuis les années 70, des vaccins basés sur la souche vaccinale Rispens ont été mis au point et sont largement utilisés. « Mais on assiste aujourd’hui à l’émergence de souches hypervirulentes qui entraînent des signes cliniques plus précoces et contre lesquels les vaccins actuels ne sont plus suffisants » souligne Thomas Delquigny, vétérinaire chez Boehringer Ingelheim. Le laboratoire lance une nouvelle génération de vaccins plus efficaces contre la maladie de Marek, la gamme Prevexxion, basée sur la souche vaccinale RN 1250. La souche est construite à partir d’une souche classique sur laquelle les chercheurs ont inséré des LTR (Longues répétitions terminales) qui modifient la virulence de certains virus et permettent de prendre le dessus sur les souches hypervirulentes de la maladie de Marek.

Vaccin monovalent et vaccin trivalent

Cette souche est ensuite atténuée par un procédé innovant pour donner au final la souche RN 1250 qui apporte un équilibre optimal entre innocuité et efficacité. La gamme compte deux vaccins administrables au couvoir à 1 jour.

Prevexxion RN protège contre les formes les plus virulentes de la maladie de Marek, dès le couvoir avec une protection complète à partir de 5 jours. Il prévient aussi l’apparition de tumeurs.

Prevexxion RN + HTV + IBD combine en une seule ampoule Prevexxion RN et Vaxxitek HVT + IBD, le vaccin contre la maladie de Gumboro et la maladie de Marek (souche HVT) commercialisé par Boehringer depuis 2006. Ce vaccin protège contre les souches les plus virulentes de la maladie de Marek et, dès 14 jours contre toutes les souches classiques, variantes et hypervirulentes de la maladie de Gumboro. Il répond aux besoins des éleveurs de volailles à durée de vie longue, poulets en filières qualité, poules pondeuses et poules reproductrices.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

volaille de chair aide coût aliment guerre Ukraine
Plan de résilience : un futur dispositif d’aide mieux calibré pour les éleveurs de volailles de chair
Pour les éleveurs de volailles de chair le dispositif, dit « intégrateur », d’aide alimentation animale du plan de résilience…
Ouverture des demandes pour le dispositif d'aide alimentation animale pour les intégrateurs en volaille
Le guichet FranceAgriMer pour l’indemnisation exceptionnelle des surcoûts alimentaires à verser aux éleveurs via leurs opérateurs…
Grippe aviaire : mortalités préoccupantes dans l’avifaune marine
Des milliers d’oiseaux marins sont retrouvés morts et porteurs de virus influenza aviaire sur les côtes de la Manche, ainsi que…
Loire-Atlantique : les éleveurs indépendants de volailles fermières se structurent
Le 2 juin 2022 a été créée l’association Sauve qui poule 44 qui réunit des éleveurs de volailles plein air de Loire-Atlantique…
Julien Leballeur : «Ce perchoir fait maison est très facile à nettoyer et à déplacer, peu coûteux et fonctionne bien pour les lots de poulet à croissance intermédiaire. »
À la recherche du perchoir optimal en volailles de chair
Julien Leballeur a testé plusieurs types de perchoirs avant de concevoir un modèle, adapté aux poulets à croissance intermédiaire…
L'interdiction de traiter en permanence contre les rongeurs dans les exploitations agricoles se heurte aux exigences contradictoires de la sécurité sanitaire et des coûts.
Lutte contre les rongeurs : l’appâtage permanent sur la sellette
La réglementation sur l’usage professionnel des rodenticides s’est fortement durcie depuis plusieurs années, notamment avec l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)