Aller au contenu principal

L’ovosexage des poussins de ponte Cheggy est fin prêt

Le couvoir Hy-Line France est le premier équipé de la technologie Cheggy de l’allemand AAT, une solution automatisée et non invasive pour sexer les embryons des lignées de poules pondeuses brunes.

Installée au couvoir Hy-Line, la technologie d’AAT associe la machine d’ovosexage Cheggy et l’étourdissement des œufs mâles Stunny.
Installée au couvoir Hy-Line, la technologie d’AAT associe la machine d’ovosexage Cheggy et l’étourdissement des œufs mâles Stunny.
© Hy-Line

Quatre petites secondes par plateau de 36 œufs : c’est le temps passé dans la chambre de mesures pour identifier les embryons femelles, les mâles et les œufs non fécondés, affichés instantanément sur l’écran de l’automate. La rapidité de sexage de la machine Cheggy impressionne. Basé à Loudéac, le couvoir Hy-Line France utilise depuis fin 2019 la technologie d’ovosexage développée par Agri Advanced Technologies (AAT), filiale du groupe Wesjohann (comme Hy-Line et Lohman). Pour répondre à la demande de Carrefour et de la coopérative de Loué, un premier prototype y a été installé fin 2019. La version commerciale, entièrement automatisée et adaptée à des cadences élevées (jusqu’à 20 000 œufs par heure), est arrivée dès l’été 2020. « Le procédé est aujourd’hui entièrement opérationnel », explique Frédéric Masson, directeur d’Hy-Line France. « On est dans la phase de derniers ajustements en fonction de l’âge de ponte, celui-ci impactant la taille des œufs à manipuler.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Le Gaec Beaulieu s’est converti à l’agriculture bio, à l’occasion de l’installation de Florian Chaignon. Pour plus de cohérence,…
Alain Debare : «En hiver, les canards logés en intérieur sont en meilleure santé qu’à l’extérieur »
Mise à l’abri des canards : « La clé, c’est un paillage régulier et conséquent »
Pour la quatrième année consécutive, Alain Debare élèvera ses lots d’hiver de canards prêts à engraisser en bâtiment fermé.
Le résultat d’un incendie criminel dans l’Orne en septembre 2019.
Comment répondre positivement aux attaques anti-élevages
Face aux attaques sur l’élevage, garder une communication positive est essentiel, comme l’a montré le grand débat organisé au…
L'Itavi recommande le port d'un masque lors de taches en ambiance poussiéreuse (ici en volière de ponte), du fait de la présence de particules fines qui accroissent les risques.
Santé des éleveurs de volailles : prendre aussi en compte la taille des poussières
Les plus dangereuses, les poussières fines émises en élevage de poulet ne représentent que 5 % de la masse de particules, mais…
Sécurisation contre la grippe aviaire : l’accord de la filière à foie gras a été validé
Ce 9 novembre, l’accord interprofessionnel du Cifog sur la sécurisation de la filière à foie gras vis-à-vis du risque sanitaire…
Réglementation influenza : les conditions de mises à l’abri sont précisées
La direction générale de l’Alimentation (DGAL) vient de diffuser une instruction technique indiquant ce qu’elle entend par « …
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)