Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

LDC rassure ses acheteurs avec Nature d’éleveurs

Le groupe LDC lance une nouvelle démarche de progrès « non élitiste » qui s’adresse à tous ses éleveurs fournisseurs de volailles de chair conventionnelles.

En présentant la démarche au Space, Denis Lambert, PDG de LDC, a insisté — en plus du devoir de transparence vis-à-vis des consommateurs — sur « l’esprit fédérateur de Natures d’éleveurs impliquant tous les éleveurs et leurs partenaires amont. »
© P. Le Douarin

Nature d’éleveurs n’est ni une charte, ni un cahier des charges, insiste Dylan Chevalier, porte-parole de l’amont du groupe LDC, mais une démarche globale d’amélioration continue des élevages de volailles standard et certifiées claustrées. Elle vise à apporter des garanties supplémentaires à nos distributeurs, en termes de santé et de confort des animaux, ainsi que sur le volet environnemental. »

Pour le leader français de la volaille, il s’agit de démontrer que son amont se préoccupe des attentes sociétales. C’est aussi une manière de valoriser le savoir-faire des éleveurs et l’origine française d’une industrie confrontée aux produits importés. Et par ricochet de sécuriser les débouchés. Dans l’immédiat, LDC ne prévoit pas d’indiquer cette démarche sur l’étiquette ni d’augmenter ses prix de vente, dans la mesure où ses produits doivent rester accessibles au plus grand nombre de consommateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
Trois nouveaux pays d’Europe de l’Est touchés par un virus Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène
Après la Pologne, la Hongrie, la Roumanie puis la Slovaquie ont à leur tour confirmé des foyers de virus H5N8 hautement pathogène…
La trémie du Dose-Tout est fixée sur la vis d’alimentation. Elle existe en version transparente pour visualiser le niveau de produit restant. © BioArmor
Un doseur de compléments nutrionnels pour volailles incorporé à la ferme

BioArmor commercialise le microdoseur Dose-Tout, destiné à incorporer en élevage et dans l’aliment des…

Le virus Influenza H5N8 hautement pathogène s'étend en Europe de l'Est (mise à jour du 27 janvier)
Au 20 janvier à 15 heures, le système européen d'alerte sanitaire (ADNS) dénombrait 20 foyers d'influenza H5N8 HP dans l'Union…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)