Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’Allemagne accepte temporairement l’euthanasie des poussins mâles

RETRAIT DES OEUFS EMBRYONNES MALES A 9 JOURSLe procédé de sexage de la société allemande Seleggt est encore trop lent pour être adopter en routine par les couvoirs de poulettes © Seleggt
RETRAIT DES OEUFS EMBRYONNES MALES A 9 JOURSLe procédé de sexage de la société allemande Seleggt est encore trop lent pour être adopté en routine par les couvoirs de poulettes
© Seleggt

La Cour suprême administrative d’Allemagne a rendu le 13 juin dernier un jugement mettant un terme à une procédure lancée en 2015 par un couvoir pour continuer à euthanasier les poussins mâles de souche ponte. Leur mise à mort à la naissance peut continuer provisoirement en attendant que les couvoirs puissent s’équiper de dispositifs de sexage des œufs embryonnés. La Cour a tenu compte du contexte, bien que cette pratique soit illégale depuis une loi fédérale de 2002. Cette loi spécifie que le bien-être de l’animal l’emporte sur tout intérêt économique. Il n’est donc plus acceptable de produire des poules pondeuses à haute productivité en sachant que leurs frères sont systématiquement euthanasiés. En revanche, la Cour a voulu éviter la « double peine » aux acteurs économiques. En imposant une application immédiate de la loi, elle les aurait obligés à mettre en place des alternatives coûteuses (élever les mâles ou développer des souches mixtes œuf-viande) avant de passer à terme vers la solution du sexage, effective à titre expérimental. Le gouvernement allemand a réaffirmé qu’il jugeait cette pratique injustifiable. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a financé des recherches qui ont abouti à la solution de la société Seleggt, laquelle sexe 30 000 œufs par semaine à l’âge de 9 jours. L’Allemagne euthanasie 45 millions de poussins par an, tout autant que la France.

P. L. D.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
Le poulet français est de plus en plus présent chez McDonald’s France
Depuis de nombreuses années, la filiale française de la chaine de restauration rapide a sécurisé ses approvisionnements et ses…
Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Une réflexion sur les relations entre l’homme et les animaux dans la société actuelle
Portail réussir
Un préfet en visite dans un élevage, un débat à l’Assemblée nationale. Professionnels, politiques, médias et grand public s’…
Vignette
Lancement d’une recherche appliquée sur le bien-être en élevage

Le projet européen PPILOW(1) visant à améliorer le bien-être des volailles et des porcs en…

Vignette
L’autoporteur Aérolit brasse la litière en surface
Jean-Yves Michard d’Apic a développé un autoporteur muni de doigts verticaux qui aèrent la litière sans la retourner. Il propose…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)