Aller au contenu principal

La société Savel change de dirigeants

Pendant la Covid-19, Savel a cherché des solutions pour réorienter son débouché RHD fermé vers la GMS. © P. Le Douarin
Pendant la Covid-19, Savel a cherché des solutions pour réorienter son débouché RHD fermé vers la GMS.
© P. Le Douarin

À 79 ans, Gabriel Léon le fondateur de la société Savel (avec son épouse Madeleine), a officiellement passé le relais à trois de ses enfants, Caroline, Julien et Marc lequel devient président avec à ses côtés le directeur général Éric Lefeuvre. Le quatrième enfant, Jean-Christophe Léon, a quitté la société. Réalisant 90 M€ de chiffres d’affaires en 2019, l’entreprise est spécialisée dans la production, l’abattage et la transformation de pintades et de coquelets. Elle détient trois abattoirs (Lannilis et Carhaix dans le Finistère, La Seguinière dans le Maine-et-Loire) employant 350 personnes et se fournit auprès de 200 éleveurs qui livrent 44 millions de volailles. Savel est très orientée sur la restauration hors domicile en découpe et sur l’exportation (48 % du chiffre d’affaires).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Epandeur de papier et d'aliment "fait maison" chez Florent Duffros dans les Côtes d'Armor. © Chambres d'Agriculture de ...
Des astuces d’éleveurs pour faciliter le travail en volaille de chair
La chambre d’agriculture de Bretagne a recueilli, dans un guide, les équipements et les aménagements mis au point par des…
Il faut une bonne habitude pour piloter ce robot télécommandé qui exige plus de doigté que de force © Rabaud
Le robot de lavage Lavicole tient ses promesses
À la coopérative Éveil, la qualité et la régularité du lavage s’ajoutent à l’amélioration des conditions de travail des laveurs-…
Les onze trophées avicoles des Innov’Space
Malgré l’annulation de l’édition 2020 du Space, les jurys Innov’space ont désigné 26 lauréats parmi les exposants virtuels, dont…
La coopérative Le Gouessant veut un parc poulette certifié bio avec un parcours, en utilisant le moins possible le système dérogatoire. © P. Le Douarin
Les poulettes bio du Gouessant sortiront toutes bientôt
La coopérative Le Gouessant n’a pas attendu la publication des dernières règles techniques du règlement sur l’élevage des…
Poulettes bio de 16 semaines élevées selon les règles du futur règlement européen. © P. Le Douarin
Les enjeux de l’œuf bio

Avec des mises en place de pondeuses en croissance de 60 % de début 2017 à fin 2019, le marché de l’œuf…

En juillet, le "jardin d'hiver" était accessible en permanence aux volailles (âgées de 38 jours lors de la prise de vue). © L.Gouverne
Le poulet de mon enfance voit le jour dans la Drôme
La filière Valsoleil-Bernard Royal Dauphiné met en marché le poulet de mon enfance dans le quart Sud-Est, issu d’un élevage…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)