Aller au contenu principal

La filière à foie gras communique tous azimuts

Faire penser à un achat plaisir et gastronomique en GMS avec le Comptoir du Foie gras  © Cifog
Faire penser à un achat plaisir et gastronomique en GMS avec le Comptoir du Foie gras
© Cifog

Plombé par la chute des ventes liée à la covidose, le secteur du foie gras veut se relancer avec une communication élargie et très dynamique.

C’est peu dire que la filière des palmipèdes à foie gras a plongé cette année. Dès la fin d’une saison 2019 contrecarrée par l’encadrement des promotions, elle avait anticipé une baisse 8 % des volumes de canards à produire en 2020. Quelques mois plus tard, les professionnels ont freiné encore plus fort à l’annonce du confinement et de la fermeture des restaurants. De sorte que la baisse risque de faire revenir la production presque à 2016 (13 850 tonnes). Pour ne pas réitérer la saison 2019, l’interprofession (Cifog) veut stimuler la demande en élargissant ses actions de communication.

Le foie gras, mais aussi le magret et le confit

Le Cifog s’est attaché les talents de la révélation de l’émission Top Chef 2020 : le jeune chef atypique Adrien Cachot. La campagne de communication a commencé dès septembre dans des élevages « traditionnels » lors des Journées du patrimoine, sous-entendu « gastronomique ». L’animation est relayée par la mise en ligne d’une carte interactive des producteurs en vente directe. Le 14 octobre, ce sont de jeunes cuisiniers qui ont été primés par le Challenge du foie gras. Imaginé en 2019 pour dynamiser les ventes en GMS, le Comptoir du canard est devenu réalité et il sera décliné sur les réseaux sociaux. En fin d’année, les consommateurs y trouveront des conseils sur le foie gras, mais aussi le magret et même le confit. En octobre et novembre, la campagne publicitaire en radio et TV sera renforcée, avec pour la première fois des spots sur le confit. S’ajoutera la mise en avant de recettes dans des émissions culinaires (Petits plats en équilibre sur TF1 et Objectif Top chef sur M6). Enfin, la première semaine de décembre, les produits du canard seront les vedettes des restaurants lors de la Semaine du foie gras.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Influenza H5N8 : La France ordonne un confinement partiel des volailles
Après la confirmation de la présence du virus influenza aviaire aux Pays-Bas le 20 octobre, le ministère a décidé d’imposer le…
Influenza H5N8 : Les Pays-Bas ont confiné leurs volailles
les Pays-Bas ont confinés leurs volailles depuis vendredi 23 octobre à zéro heure, après la détection le 20 octobre d’un virus de…
Photovoltaïque sur les parcours : Le Synalaf donne ses préconisations
Le syndicat national des labels avicoles (Synalaf) a fait part le 12 octobre de sa position sur l’installation de panneaux…
« Dans ce métier, il faut avoir le souci du détail » © P. Le Douarin
« Du matériel adapté et de la méthode pour laver les poulaillers»

« Basé dans les Deux Sèvres, je travaille seul, mais j’ai plusieurs nettoyeurs à disposition selon le…

Influenza aviaire : les autorités sanitaires européennes appellent à la vigilance
Les migrations automnales d’oiseaux d’eau en provenance de l’extrême est de l’Europe pourraient être porteuses de virus de l’…
LDC limite les impacts de la Covid-19
Au vu des volumes et des ventes en légère progression globale de mars à fin août, le groupe LDC démontre qu’il est arrivé à…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)