Aller au contenu principal

Kevin Comte démarre son premier lot de volailles en IGP Landes

À Saubrigues (40), Kevin Comte vient d’ajouter un atelier de volailles en IGP Landes sur son exploitation, créée début 2020.

« L’élevage me permet de pérenniser mon exploitation en la diversifiant puisque je répartis les risques entre grandes cultures et productions animales », explique Kevin Comte, tout juste installé à 22 ans avec 40 ha de grandes cultures. Son projet est de « perpétuer un savoir-faire, la fierté de faire un bon produit, et de travailler avec du vivant pour nourrir la population ».

Son atelier compte douze cabanes mobiles à ventilation transversale (type Louisiane), avec une alimentation manuelle à la distributrice, chaque cabane comportant deux lignes de pipettes, six mangeoires Picorette à trémie (bientôt 10 pour augmenter les points d’alimentation), 8 plateaux de démarrage et 2 trémies de 400 litres pour 1 000 poussins.

Lire aussi : Euralis cherche des éleveurs de poulets label rouge en IGP Landes

Trois parcours en alternance pour les cabanes

Kevin Comte intégrera de la mouture de maïs et soja préparée à façon dans l’alimentation de ses poulets. C’est une manière de sécuriser les débouchés de ses cultures (132 tonnes de maïs et 30 tonnes de soja potentiellement valorisables). Il épandra aussi les fientes dans les cultures. « Ces productions végétales et animales complémentaires me permettront de travailler à temps plein, toute l’année », ajoute le jeune homme.
« J’ai choisi de rester en alimentation manuelle. Je passe dans mes cabanes chaque matin pour l’alimentation, puis matin et soir pour l’eau fraîche. Je surveille ainsi mes volailles et je m’assure de leur bonne répartition car c’est le démarrage des premiers poussins livrés le 4 juin ».

Kevin Comte a prévu de déplacer les cabanes sur trois emplacements situés sur une parcelle de 20 ha de maïs, bordée d’arbres. Il envisage d’en planter davantage pour procurer plus d’ombre à ses poulets et d’installer des haies coupe-vent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ? (mise à jour du 21 novembre 2022)
La rédaction de Réussir Volailles vous propose de visualiser sur une carte interactive la localisation des foyers d’influenza…
Grippe aviaire : la lutte préventive monte encore d’un cran en Bretagne, Pays de Loire et Deux Sèvres
  Une instruction technique de la direction générale de l‘alimentation (DGAL) renforce la biosécurité et la surveillance des…
Paul Daugreilh dans le bâtiment d’Emmanuel Misson à Meilhan-sur-Garonne. La pulvérisation sans filtre se fait sur les zones cibles, à savoir sous les mangeoires, les pesons et au bas des parois.
Volailles de chair : Une lutte biologique efficace contre les ténébrions
Retour d’expérience d’un éleveur technicien sur l’utilisation d’une solution de lutte biologique intégrée contre les ténébrions…
L'équipement est aux normes d'élevage les plus récentes. Rien ne laisse penser que ce bâtiment a presque 40 ans.
Rénovation d'un poulailler de chair : Les frères Quilleré refont du neuf avec du vieux
Installés fin 2017 en Centre Bretagne, Nicolas et Frédéric Quilleré ont fait le choix de reprendre un site aussi âgé qu’eux pour…
Poule pondeuse : Les ambitions de croissance du couvoir Lanckriet
Basée dans la Somme, la société d’accouvage Lanckriet veut se développer sur l’ensemble du territoire.
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)