Aller au contenu principal

Grippe aviaire : La France passe en niveau de risque modéré

Vendredi 30 septembre à 17 heures, le cabinet du ministre de l’agriculture a annoncé que le niveau de vigilance vis-à-vis du risque d’influenza aviaire deviendrait « modéré » dès le 2 octobre.

Au niveau "modéré" la mise à l'abri concerne les palmipèdes en ZRD et toutes les volailles en ZRP
© DR

L’arrêté est paru au journal officiel du samedi 1er octobre. Depuis dimanche matin, la surveillance doit être renforcée sur tout le territoire et des mesures de prévention sont rendues obligatoires dans les communes situées dans les zones à risque particulier (ZRP) et dans celles moins nombreuses classées en zone à risque de diffusion (ZRD).

En ZRP, toutes les volailles sont à mettre à l’abri, tandis qu’en ZRD il s’agit uniquement des palmipèdes d’élevage (de moins de 42 jours).

Des obligations de mises à l'abri ont déjà été prises depuis l'été, à travers la mise en place de zones de contrôle temporaire (ZCT) en Bretagne, Loire-Atlantique, Maine et Loire, Vendée.

 

Les ZRP concernent les zones humides et les ZRD les zones concentrées en palmipèdes et volailles d'élevage
© DGAL

 

S’ajoutent l’interdiction des rassemblements d’oiseaux, l’interdiction de faire participer des oiseaux des ZRP à des rassemblements dans le reste du territoire, des autorisations limitées pour les transports et l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d’appelants pour la chasse encore autorisée, l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs, la vaccination obligatoire des oiseaux de parcs zoologiques ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Une nouveauté par rapport à 2021 : les autocontrôles deviennent obligatoires autour des foyers dans une zone réglementée supplémentaire (ZRS) allant de 10 à 20 km. Désormais la zone de contrôle temporaire autour d'un foyer comprendra trois zones (zone de protection, zone de surveillance et ZRS). Les mouvements d'animaux y seront autorisés ainsi que les mises en place après un audit biosécurité préalable et bien sûr favorable. "Nous avons la volonté de ne pas reproduire la crise de l'année passée", justifie le ministère de l'agriculture. Ces autocontrôles concerneront des analyses de cadavres, des prélèvements d'environnement et des prélèvements sur animaux avant mouvement.

L’an dernier, la France était passée au niveau modéré le 10 septembre et cela ne concernait que les ZRP, le concept de ZRD ayant été réglementé plus tard. La situation était revenue au niveau négligeable le 8 juin dernier.

Situation alarmante en Europe

Le ministère justifie le passage en risque "modéré" par deux constats et une menace :

- plusieurs milliers d'oiseaux sauvages morts ont été collectés cet été, dont beaucoup sur le littoral ouest. Le laboratoire national de référence a identifié trois nouvelles souches de virus influenza sur ces oiseaux;

- depuis deux semaines, le nombre de contaminations d'oiseaux captifs et d'élevages s'est multiplié : 18 foyers dénombrés dans onze départements. Cette situation n'est pas propre à la France, puisque des foyers s'allument constamment en Allemagne, aux Pays Bas et au Royaume Uni. Cinq foyers se sont déclarés en Belgique en moins d'une semaine. L'Italie et l'Espagne ont été touchées tout récemment  (voir notre carte interactive ci-dessous);

- bientôt les oiseaux migrateurs vont circuler au dessus de l'Europe en provenance de la Sibérie et Russie, avec le risque de nouvelles introductions. Nancy Beerens, virologiste au laboratoire national de référence IA des Pays Bas, a récemment déclaré qu' " il n'y a aucun rapport de surveillance cette année. Il se peut qu'il n'y en ait plus ou que les informations ne circulent plus en raison de la situation en Ukraine."

 

 

 

A quand le passage en risque élevé ?

L'an dernier, le risqué « élevé » avait été décrété du 4 novembre et avait duré jusqu'au 9 mai 2022.

Le niveau d’alerte rouge signifie pour l’ensemble du territoire :

  • Mise à l’abri en élevage commerciaux et claustration (ou mise sous filet) des basses-cours ;

  • Interdiction des rassemblements d’oiseaux et des compétitions de pigeons voyageurs (jusqu’à fin mars) ;

  • Transports et introductions plus contrôlés pour le gibier à plume et les appelants ;

  • Vaccination des oiseaux de zoo non confinables ou non sous filet ;

  • Renforcement de la surveillance clinique en élevage

Mais il est possible que des mesures plus drastiques soient prises en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique...

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ? (mise à jour du 01 décembre 2022)
La rédaction de Réussir Volailles vous propose de visualiser sur une carte interactive la localisation des foyers d’influenza…
Décrypter une facture d'électricité
Comment choisir son fournisseur d’électricité pour son exploitation agricole
Signer un nouveau contrat de fourniture d’énergie électrique ne s’improvise pas et ne se décide pas dans l’urgence. Le choix…
Grippe aviaire : opération de « dédensification » lancée dans l’Ouest
Pour contrer l’accélération de l’épizootie d’influenza aviaire dans une zone couvrant l’est de la Vendée et l’ouest des Deux…
L'équipement est aux normes d'élevage les plus récentes. Rien ne laisse penser que ce bâtiment a presque 40 ans.
Rénovation d'un poulailler de chair : Les frères Quilleré refont du neuf avec du vieux
Installés fin 2017 en Centre Bretagne, Nicolas et Frédéric Quilleré ont fait le choix de reprendre un site aussi âgé qu’eux pour…
Poule pondeuse : Les ambitions de croissance du couvoir Lanckriet
Basée dans la Somme, la société d’accouvage Lanckriet veut se développer sur l’ensemble du territoire.
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)