Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Éric Derivaux ravi par la mini-volière

Déjà producteur de poulettes au sol avec SCH group à Westhouse, Éric Derivaux a allongé un de ses deux bâtiments en 2018 pour y caser des mini-volières Bolegg starter. Sur 15 mètres de large, il a placé trois rangées de 2,6 m de large (2,7 m de hauteur) avec 4 couloirs de 1,8 m. L’ensemble contient 40 000 poulettes se répartissant en 20 oiseaux par mètre carré développé et 40 dormant par mètre carré de système. Une jeune poulette peut explorer un espace de près de 7 m3 (1), en disposant de trois niveaux (bas, intermédiaire relevable, haut) équipés de deux chaînes plates et de trois lignes de pipettes, ainsi que de perchoirs. Arrivé au troisième lot, Éric Derivaux est emballé par son choix. « Je réalise mon rêve. J’ai pu augmenter ma capacité de production. Par rapport à la poulette au sol, j’apprécie beaucoup le côté ordonné. Il y a un meilleur confort de travail pour les vaccinations et les enlèvements. Les poulettes sont plus faciles à travailler qu’au sol. En revanche, il y a plus de poussière. » L’éleveur commence à relever le plateau intérieur dès le douzième jour, pour qu’à trois semaines les poulettes occupent tout le volume de la mini-volière. « J’ouvre vers six semaines au plus tard, en étirant le perchoir extérieur et posant une rampe grillagée tous les trois modules. Elles sortent assez vite toutes seules et il ne faut pas les forcer », remarque Éric. L’aide à la remontée dure moins d’une semaine, en y passant une vingtaine de minutes à deux. Après, le suivi est essentiellement de la surveillance ponctuée par les vaccinations et les interventions. Le lot s’achève par le nettoyage qu’il réalise lui-même. Il l’estime à 80 heures pour sortir les fientes au sol, dépoussiérer et laver.

(1) 1,2 m3 dans la volière à rangées fixes de Christophe Haas.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
Lancement d’une recherche appliquée sur le bien-être en élevage

Le projet européen PPILOW(1) visant à améliorer le bien-être des volailles et des porcs en…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)