Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Carrefour développe la volaille bio en accord avec l’amont » déclare Serge Larmagna, directeur volaille du distributeur

Pour être en mesure de répondre à la demande, le groupe Carrefour déploie son offre de volaille bio en concertation étroite avec l’amont et ses producteurs.

Serge Larmagna, directeur volaille du groupe. « Carrefour ne fait pas du bio pour faire du bio, mais parce que c’est meilleur pour le client, pour l’éleveur et pour l’environnement. C’est un axe fort de notre concept « Act for food ». © Carrefour
Serge Larmagna, directeur volaille du groupe. « Carrefour ne fait pas du bio pour faire du bio, mais parce que c’est meilleur pour le client, pour l’éleveur et pour l’environnement. C’est un axe fort de notre concept « Act for food ».
© Carrefour

Comment évolue le marché de la volaille bio ?

Serge Larmagna - « Depuis quatre ans, nous progressons de 10 % à 15 % par an, essentiellement avec notre propre marque, alors qu’en œuf on dépasse les 20 %. Les marques nationales assurent le complément de gamme et le local. C’est la découpe qui assure la croissance et l’entier régresse (25 à 30 % des volumes actuellement). Notre prévision est encore à plus 10 % pour 2019. »

Avez-vous noué un partenariat pour la fourniture des volailles ?

S. L. - « Oui. De la même façon qu’en œuf, nous fonctionnons selon un engagement réciproque avec trois fournisseurs, dont deux acteurs en label rouge. Nous avons commencé en 2015, suite à des ruptures importantes d’approvisionnements. L’idée est partie d’un de nos deux fournisseurs de l’époque, à savoir Bodin, dans une démarche de filière.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le modèle d’élevage bio s’est inspiré du label rouge fermier

La caractéristique de la production française des volailles bio, c’est qu’elle est majoritairement…

Vignette
L214 ou le marketing de la souffrance à petits pas
Derrière la façade welfariste abolitionniste, l’association L214 cache un projet antispéciste à long terme visant à changer la…
Vignette
« Carrefour développe la volaille bio en accord avec l’amont » déclare Serge Larmagna, directeur volaille du distributeur
Pour être en mesure de répondre à la demande, le groupe Carrefour déploie son offre de volaille bio en concertation étroite avec…
Vignette
Derrière le véganisme, l’idéologie antispéciste
Les antispécistes refusent d’établir une distinction entre espèces et remettent en question 15 000 ans de domestication animale.
Vignette
La CIAB incite ses éleveurs à adapter leurs poulaillers
Pour coller à une demande qui évolue vite, la coopérative des aviculteurs du bocage vendéen a présenté ses actions pour…
Vignette
Un bâtiment de poules pondeuses en cages converti en volière avec jardin d’hiver sur deux étages
L’EARL des Champs blancs a transformé un bâtiment de 71 000 poules pondeuses en cages en une volière avec plancher intermédiaire…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)