Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Campylobacter, une menace émergente

Le germe Campylobacter est dans le collimateur de la Commission européenne. La filière volaille, premier réservoir de la bactérie, manque de moyens de luttes efficaces pour réduire sa prévalence en élevage et en abattoir.

Peu pathogène pour la volaille, la bactérie Campylobacter est la première cause de maladies d’origine alimentaire chez l’homme en Europe. La bactérie cause des troubles intestinaux bénins mais peut également provoquer des entérites aiguës, une bactériémie voire des syndromes post-infectieux dont celui de Guillain-Barré avec une atteinte du système nerveux. Le nombre de campylobactérioses recensées en 2014 par l’EFSA (European food safety authority) à partir des déclarations du milieu médical s’élève à 237 000 cas en Europe. Il augmente significativement depuis dix ans. Ces données ne représentent que la partie émergée de l’iceberg, la plupart des entérites ne donnant pas systématiquement lieu à une analyse bactériologique. Selon une étude santé publique France (INVS) de 2015, l’incidence annuelle de campylobactérioses est estimée à 842 cas pour 100 000 habitants en France, contre 307 cas pour les salmonelloses.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Bien préparer son traitement antibiotique
Lors des Rippa, la vétérinaire Roselyne Fleury a rappelé les bonnes pratiques à respecter lors de la préparation et la…
Vignette
Le laboratoire Filavie étend son site de fabrication

La filiale pharmaceutique du groupe Grimaud vient d’inaugurer à Roussay (Maine-et-Loire) une extension…

Vignette
La lutte contre les colibacilloses évolue
Dans un contexte de démédication croissante, la maîtrise d'Escherichia coli nécessite de renforcer la prévention par l’…
Vignette
La biosécurité, une démarche collective à partager
Selon Jean-Pierre Vaillancourt, enseignant-chercheur québécois, une biosécurité efficace repose avant tout sur la communication…
Vignette
Empoisonner la nourriture des poux rouges
Une méthode de lutte indirecte agit sur les acariens via le sang des poules. Elle est proposée par la société Naturelis.
Vignette
Campylobacter : Un projet de réglementation sur les seuils de contamination
L’hygiène sur Campylobacter à l’abattoir est un critère que veut ajouter La Commission européenne sur la surveillance en abattoir…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)