Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Anticiper le coup de chaleur sur les volailles

À l’avenir, les épisodes caniculaires devraient devenir plus fréquents, plus intenses et frapper presque tout le territoire. Avec des conditions climatiques supérieures à 35 °C, tous les systèmes d’élevage, même extensifs, sont des victimes potentielles. Car dans un environnement presque aussi chaud qu’eux, les oiseaux meurent faute de pouvoir évacuer leur chaleur. Les élevages les plus sensibles sont ceux en claustration et ceux fortement émetteurs de chaleur, ayant une charge animale et une productivité élevées. Les moyens de protection contre la chaleur reposent essentiellement sur le refroidissement de l’air chaud et sur la ventilation forcée. Mais pour être efficaces, ces solutions doivent être anticipées bien avant, aussi bien pour vérifier leur efficacité que pour s’exercer à leur utilisation.

À plus de 30°C, les volailles évacuent leur chaleur en respirant plus vite (bec ouvert en permanence, rythme cardiaque accéléré), en écartant les ailes, en dilatant leurs crête et barbillons. Il faut les refroidir avec une ventilation forcée complétée ou non d'un refroidissement évaporatif (pad cooling ou brumisation). © P. Le Douarin
À plus de 30°C, les volailles évacuent leur chaleur en respirant plus vite (bec ouvert en permanence, rythme cardiaque accéléré), en écartant les ailes, en dilatant leurs crête et barbillons. Il faut les refroidir avec une ventilation forcée complétée ou non d'un refroidissement évaporatif (pad cooling ou brumisation).
© P. Le Douarin

Le réchauffement climatique est bel et bien une réalité. Selon Météo France, la température annuelle moyenne ne cesse d’augmenter depuis les années 1970 et le nombre de jours où la température dépasse les 25 °C augmente de l’ordre de 4 jours tous les dix ans. L’an dernier, entre le 26 juin et le 1er juillet, puis entre le 23 et le 26 juillet, la quasi-totalité du territoire français a été touchée par deux épisodes caniculaires d’une ampleur exceptionnelle. À partir de 30 °C, les oiseaux évacuent 80 % de leur chaleur par la respiration (chaleur latente). Ils s’hyperventilent (200 pulsations cardiaques par minute), dilatent leurs vaisseaux (crêtes, barbillons), écartent leurs ailes. Si la chaleur persiste ou s’accroît, surtout avec un air très humide, l’issue est fatale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Le groupe volailler LDC candidat au rachat de Ronsard
Le groupe Eureden a entamé des négociations exclusives pour la vente de ses actifs industriels avicoles Ronsard au groupe LDC,…
Nouvelle éleveuse et ex-formatrice, Lucie Gantier fait profiter la filière œuf de sa maitrise de la communication positive sur les réseaux sociaux. © V. Bargain
« Le Covid-19 donne aux éleveurs une occasion de communication positive sur l’élevage avicole »
Pour Lucie Gantier, éleveuse de poules pondeuses plein air très engagée sur les réseaux sociaux, la crise sanitaire actuelle peut…
Les poules colorées destinées aux petits producteurs sont élevées avec le même soin que celles destinées aux circuits longs. © Groupe Michel
Le groupe Michel cible les éleveurs de poules bio en vente directe
Avec LV’Direct, le groupe Michel lance une nouvelle offre de produits et de services spécifiquement destinée aux producteurs d’…
Éleveur et visiteur doivent se laver les mains soigneusement avant de revêtir l'équipement (charlotte, cotte et bottes) pour entrer dans la zone de vie des volailles. © Claire Jacquinet et Amandine ...
Règles de biosécurité : comment visualiser l’efficacité du lavage des mains
Grâce à une méthode pédagogique visuelle et pragmatique, une vétérinaire et une technicienne donnent un coup de jeune aux…
Les aérothermes soufflent un air à chaud à 80 cm du sol et contribuent à assécher la litière.  © A. Puybasset
Un poulailler performant avec chaudière à bois
Patrick et Frédéric Riou ont équipé leur bâtiment neuf de 2100 m2 d’un chauffage par aérothermes, pour mieux maîtriser…
« Je suis plutôt fier du travail qui a été mené collectivement par les membres de nos filières avicoles qui se sont adaptés à une situation inédite » © P. Le Douarin
[Covid-19] « Les filières volailles de chair sont unies pour affronter la crise, mais certaines ont de grosses difficultés », explique l'Anvol.
Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession des volailles de chair (Anvol) dresse un premier bilan à chaud, avec…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)