Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Val de Loire
Un projet pour coconstruire l’adaptation au changement climatique

Le projet Climenvi, lauréat 2017 de l’appel à projets Partenariat européen pour l’innovation a débuté début juillet 2019. Producteurs et chercheurs se donnent trois ans pour identifier les pratiques adaptées au climat de demain.

Pour que la vigen puisse continuer à s'épanouir dans le Val de loire, il est primordial d'établir des itinéraires d'adaptationa au changment climatique. C'est tout l'objectif du projet Climenvi.
© J.GRAVÉ

L'adaptation de la culture de la vigne au changement climatique va monter en puisse dans les années à venir. Et cela passe inexorablement par un partage de connaissances et de savoir-faire entre producteurs et chercheurs. « Aujourd’hui tout va bien, on n’a jamais fait d’aussi bons vins en Val de loire. On n’est donc pas dans la période la plus propice pour identifier les enjeux de demain", a indiqué Isabelle Lajeunesse, maîtresse de conférences en géographie à l’université de Tours lors du premier congrès international du chenin. Pourtant, chaque campagne nous rappelle que le changement climatique est bel et bien une réalité. C’est dans ce contexte que le projet Climenvi a vu le jour. D’après Isabelle Lajeunesse, Climenvi vise à « intégrer le changement climatique dans les décisions des chefs d’entreprises viticoles ».

Une attention particulière sur les moyens de lutte contre le gel précoce

Trois exploitations pilotes, situées à Meusne, Chinon et Sancerre testeront donc jusqu’en 2022 des scénarios d’adaptation coconstruits avec les chercheurs et les chambres d’agriculture. « Une attention particulière sera portée aux moyens de lutte contre le gel précoce, auquel le chenin est particulièrement sensible ", a révélé la chercheuse. Tous les trois mois, la chambre d’agriculture de Loir-et-Cher, partenaire du projet, enverra une newsletter contenant les dernières avancées du projet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Un partenariat entre le Sival et Asia Agro-food Expo
Les négociations entamées en 2017 entre le Sival et Asia Agro-Food Expo, salon chinois spécialisé en production végétale, ont…
Le Traclink Pilot s’appuie sur un laser et autorise un décalage gauche ou droite.  © Lindner
Les systèmes de guidage augmentent la productivité
Caméras, GPS, ultrasons… Il existe une diversité d’outils pour assister la conduite des tracteurs vignerons.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
 © AgroBio Périgord
La féverole, précieuse alliée des vignerons
La féverole est une plante légumineuse très appréciée des viticulteurs pour se lancer dans les engrais verts. Facile à implanter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole